Gertrude Weaver, doyenne du monde en CDD

0
430
Weaver, doyenne de l'humanité

C’est aussi une sorte de record. Comme « Funéraire Info » vous en informait le premier avril dernier, l’Américaine Gertrude Weaver était devenue la doyenne de l’humanité mercredi, à 116 ans. La fierté lui a-t-elle causé trop d’émotion ? Elle est morte six jours après.

La gloire passe bien trop vite, aurait pu se dire Gertrude, reine du temps, à l’heure de trépasser. La directrice de la maison de retraite de l’Arkansas où elle résidait a expliqué que la doyenne avait tout de même eu le temps de savourer les articles de journaux qui parlaient d’elle, et qu’on lui lisait.

Gertrude Weaver, fille d’un couple de métayer, avait travaillé comme domestique. Elle a eu un fils, aujourd’hui orphelin à 93 ans. Née un 4 juillet, jour de fête d’Indépendance américaine, elle aurait peut-être été fière que le titre mondial reste aux Etats-Unis, honorant à présent une certaine Jeralean Talley, habitant Inkster, près de Detroit (Michigan). Née à l’avant-dernier siècle, un 23 mai 1899. La statue de la Liberté était alors toute jeune fringante dans le port de New York.

Les puristes regarderont cette histoire de couronne de longévité avec circonspection. Doyenne, pas doyenne… Gertrude avait succédé la semaine dernière à une Japonaise de 117 ans, Misao Okama. Le ministère péruvien du Développement a annoncé lundi la mort de Filomena Taipe (117 ans), née le 20 décembre 1897 selon ses papiers d’identité. Soit six mois avant Gertrude Weaver. Dans son village, la solide Filomenia cuisinait les produits de son jardin, mangeait du fromage de chèvres et buvait du lait. Nulles conserves, boissons gazeuses, produit industriel. Elle n’avait obtenu de pension de retraite que très récemment, et ne l’aura touché finalement que pendant un an. Ephémère, disait-on.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.