Grand éditeur, Claude Durand est mort

0
354

Personnage incontournable des lettres françaises, Claude Durand a été pendant près de 30 ans le patron des éditions Fayard. Celles-là même qui ont annoncé ce jeudi sa mort la nuit dernière à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Il était âgé de 76 ans.

Instituteur à 19 ans, il entre en 1958 aux éditions du Seuil. Traducteur d’anglais et d’espagnol, il a fait découvrir au public français Gabriel Garcia Marquez (il a notamment traduit avec son épouse « Cent ans de solitude » en 1967). Suivront des auteurs comme Isabel Allende ou Jorge Semprun. En 1974, autre choc : il édite « L’archipel du Goulag », d’Alexandre Soljenitsyne. Gros retentissement. Les deux hommes resteront amis à vie.

Un bref passage par Grasset, et voici Claude Durand entrant chez Fayard en 1980. Trente années à y régner, jusqu’à sa retraite en 2009. Entre temps, il arrache Michel Houellebecq  à Flammarion, édite les enquêtes de Pierre Péan sur le passé du président Mitterrand et sur le journal Le Monde.

Il écrit, aussi, mais peu. Son roman « La nuit zoologique » remporte le prix Médicis » en 1979. En 2010, il avait notamment pris un pseudonyme (François Thuret) pour publier une fiction « J’aurais voulu être éditeur ». Deux ans plus tard, il avait vainement tenté d’entrer à l’Académie française.

Lire aussi :  Corbillard, cimetière, obsèques en ligne …l’actualité du 9 mai

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here