GrantWill.com : les messages de l’au-delà

0
109
Grantwill.com

Je vous ai dit il n’y a pas longtemps qu’en matière de mort numérique, l’état était en passe de légiférer sur le problème, notamment par le biais d’une certification de la CNIL permettant de gérer vos réseaux sociaux une fois votre décès. Mais il y a d’autres alternatives, une entreprise fait ça, elle s’appelle GrantWill.com, je vous en parle aujourd’hui, dans Funéraire-Info.

Vous avez des choses à dire ? Un secret à révéler ? Une famille cachée, un amour secret ou un trésor à léguer ? Et bien grâce à Grantwill.com vous pouvez décider d’envoyer un message individuel ou à un groupe entier aux personnes que vous aurez choisi. Vous pouvez aussi choisir d’envoyer une vidéo ou des photos. Cela peut-être après votre décès pour raisons X ou Y de ne pas l’avoir fait de votre vivant, cela peut-être aussi une manière d’entretenir la mémoire en envoyant un message d’anniversaire à votre sœur, depuis l’au-delà.

Mais..on ne choisit pas la date de notre décès alors…comment ça marche ? Après votre inscription sur le site vous désignez une personne de confiance, cela peut-être n’importe qui, il n’ait pas besoin d’avoir un lien de parenté avec la dite personne. C’est elle qui décidera de déclencher le message selon vos directives.

Hyper, ultra, archi sécurisé ? C’est en tout cas ce que prétend cette start-up française qui propose un coffre fort administratif, dans lequel l’on peut très bien décider de confier des informations financières importantes comme le bénéficiaire d’une assurance vie – N’oubliez pas qu’à ce titre maintenant, ciclade peut vous aider à retrouver un contrat d’assurance vie dont vous êtes le bénéficiaire.

Lire aussi :  Photo post-mortem en 2017, la tradition perdure

Le site est gratuit, l’offre aussi, seuls les options sont payantes, par exemple la taille des stockages, la vérification du décès par certificat de décès officiel. Des prix raisonnables pour une offre assez complète.

Et le deuil dans tout ça ?

Je vous en parle souvent, et notamment des entreprises qui envoient des messages de l’au-delà. Est-ce une bonne chose d’entretenir le souvenir ? oui, en est-ce une de communiquer avec lui ? Par forcement. À chacun de trouver la force dans son travail de deuil de trouver ce qui lui correspond.

Autres articles sur le thème de la mort numérique sur Funéraire-Info : 

Mort numérique , Digital Networke Services , assurances vies en déshérence ,

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here