Héritage : une vengeance qui tombe en miettes

0
172

On ne sait trop qui de cette octogénaire ou de ses héritiers étaient insupportables. Toujours est-il qu’une Autrichienne de 85 ans, se sentant mourir, a rassemblé sa fortune –près d’un million d’euros !- et a consciencieusement déchiqueté chacune des coupures du magot

Elle voulait délibérément léser ses héritiers. Est-ce parce qu’elle n’avait pas supporté d’avoir été transférée cinq jours plus tôt dans une maison de retraite ? C’est dans sa chambre après sa mort qu’on a découvert ces billets de 100 et 500 euros découpés. En tout : 950.000 euros.

L’octogénaire ne s’en est d’ailleurs pas tenu là. Elle a aussi mis en miettes ses livrets d’épargne, à en croire le journal local Kurier. Des informations confirmées par la justice de Wiener Neustadt, à l’est du pays, qui a estimé qu’il s’agissait-là d’une affaire privée où elle n’avait pas à intervenir.

Ce qui peut passer sans doute pour une vengeance par dépit de la vieille dame n’atteindra toutefois pas le but souhaité. Car dans sa fureur dévastatrice, l’octogénaire a juste oublié un petit détail : que ces billets détruits pouvaient être remplacés. La banque nationale autrichienne l’a d’ailleurs d’ores et déjà assuré.

L’histoire ne dit pas si les héritiers ont été généreux avec l’ancêtre décédée, à l’heure d’organiser ses obsèques.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.