Hollande, la conférence de presse, le funéraire et Valérie

0
436

14 janvier 2014, aux alentours de 16h30, la grande conférence de presse de François Hollande, va débuter devant quelques 500 ou 600 journalistes accrédités qui vont poser des questions à François hollande, sur tous les sujets au Palais de l’Élysée. Des Millions de français vont suivre à la télévision ou sur internet l’évènement pour connaitre la situation sentimentale de notre président normal.

Le chef de l’État devrait prononcer un discours d’une vingtaine de minutes, puis répondre aux questions de la presse, consacrant au moins une heure à la politique intérieure et une demi-heure aux sujets internationaux et une minute aux sujets d’alcôve. Pacte de responsabilité,la  courbe du chômage, la Centrafrique, la justice pour tous, le funéraire, le pouvoir d’achats, les impôts, comment avoir un Président et des Français bien dans leurs pompes (pas funèbres) en 2014 ?

Funéraire-Info ne sera pas présent, nous n’avons pas demandé d’accréditation, Résonance et Funéraire-Magazine, sans doute pas, si un aimable journaliste en panne d’inspiration pouvait relayer nos questions car en 2014 plus de 550000 français vont mourir, laissant dans la peine plusieurs millions de nos concitoyens.

Concernant le funéraire, «la France entière se pose des questions»

– Thanatopraxie, Low cost, devis, funéraire privé versus public, schéma directeur des implantations de crématoriums, financiarisation du secteur, les sujets qui fâchent ou qui posent questions sont nombreux, pouvez-vous nous donner les axes de travail du gouvernement dans ce domaine?

elysée Hollande, la conférence de presse, le funéraire et Valérie
La conférence de presse

– Monsieur Le Président, vingt ans après le vote de la loi Sueur du 8 janvier 1993, allons-nous sous votre quinquennat vers une loi Sueur 2 ?

Lire aussi :  PFG, première marque du funéraire pour les Français

– Quelle est votre position sur les soins de conservation pour les patients atteints du SIDA ?

– La TVA sur les pompes funèbres est une taxe sur la mort : êtes-vous choque vous-même de taxer le deuil au moment où les français souffrent particulièrement?

Concernant Valérie Trierweiler, «le monde entier se pose des questions»

Qui posera la question? Au début de la conférence de presse ? François hollande ne sera pas audible sur les autres sujets tant qu’il n’en aura pas parlé…

Monsieur le président, pouvez-vous éclaircir l’état de vos relations avec Valérie Trierweiler ?

La réponse risque d’être lapidaire : «Valérie Trierweiler étant actuellement hospitalisé (fort opportunément) cela est couvert par le secret médical. »

Monsieur le président, pouvez-vous éclaircir l’état de vos relations avec Julie Gayet ?

Réponse tout aussi lapidaire : «Je demande le respect de la vie privée auquel j’ai comme tout citoyen. »

Circulez, il n’y a rien à voir

Nous avons un président qui circule à scooter pour rejoindre une actrice rue du cirque, Nous avons une première dame hospitalisé depuis vendredi dans un hôpital (interdiction d’utiliser le téléphone portable donc pas de tweet) suite à un « gros coup de blues » après la révélation dans le magazine Closer d’une liaison entre le chef de l’État et la comédienne Julie Gayet, L’hôpital devant être hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce, le seul ou des médecins militaires, la grande muette, ne vont pas s’épancher dans la presse sur la situation de la compagne de François Hollande.

Vous êtes président, Valérie est votre compagne, Julie est une actrice, vous ne pouvez invoquer le respect de la vie privée quand cela vous chante, comme disait Philippe Simonnot, économiste et ancien journaliste du Monde disait : “La seule vraie information est volée”, le reste n’est que de la communication.

Lire aussi :  Bernier Probis vient d’acquérir F.A.M.A. en région parisienne

Monsieur le président, ce n’est pas dans le costume de président « normal » que vous devez venir devant les Français cet après-midi, mais en tenue de bourgeois de Calais.

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.