Il est fou OGF ?

2
982

antoine Il est fou OGF ? La société OGF, bien en vue du secteur funéraire, voit venir les premiers acquéreurs, qui, après avoir observé les chiffres, se montrent intéressés et jettent un œil gourmand sur le leader français des pompes funèbres. Parmi eux, un marchand de lunettes, et ce n’est pas le premier…

OGF – PFG suivra-t-il le même parcours que Roc’Eclerc ? Alors que le groupe de franchisés appartient depuis juillet 2012 à un opticien, Daniel Abittan, fondateur de Grand Optical, voilà que la société détentrice d’une partie du capital d’Alain Afflelou s’intéresse de près au numéro un du secteur. C’est fou.

A Funéraire Info, nous entretenons des rapports courtois avec ces deux sociétés, que nous aimons bien. Nous savons que leurs dirigeants respectifs nous lisent, et nous savons aussi qu’ils ont de l’humour. Aussi nous pardonneront-ils certainement cette petite taquinerie que nous nous sommes permis : imaginer à quoi pourrait ressembler une campagne de publicité pour les pompes funèbres revue et corrigée par les opticiens.

Non, nous éliminerons tout de suite l’île paradisiaque ou un chevelu en chemise à fleurs s’exclamerait face au ciel « pompes Funèbres Générales ! Les croque-Morts ! ». Un tantinet trop décalé.

Évacuons aussi le scénario par trop sordide. Une femme presse son mari de parler « Mais qu’est-ce qu’il y a ? Tu sais tu peux tout me dire » lui « Je suis mort » elle « Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Je vais vendre la maison ». Non non et non. D’autant plus que l’employé de pompes funèbres est pragmatique : il sait que les morts ne parlent pas.

Lire aussi :  Pourquoi le prix des cercueils va augmenter ?

jean-luc-melenchon-il-est-fou-afflelou-195x300 Il est fou OGF ? Bon, après, que faire des solaires à votre vue pour un euro de plus ? Un cercueil à votre taille pour un euro de plus ? Deux cercueils, ça fait beaucoup, exception faite pour le défunt qui menait une double vie, et qui souhaitait brouiller les pistes jusqu’au bout. Bon courage à Monsieur le Notaire…

L’on pourrait bien sûr imaginer un superbe mannequin blond, qui expliquerait que mourir crée de l’emploi en France, et toutes les équipes, porteurs, conseillers funéraires, Maîtres de Cérémonies, menuisiers de cercueil, marbriers, fossoyeurs, avec un grand sourire, entonneraient un grand « merci ! ». De très très mauvais goût.

Bon, nous avons bien une autre idée, une dernière pour la route, ce serait de proposer une association avec un garagiste. Pourquoi pas une marque spécialisée dans le remplacement de pare-brise, mais on peut vous le réparer si le trou est plus petit qu’une pièce de deux euros ? Puisqu’ils offrent des lunettes polarisées pour le remplacement d’un pare-brise, pourquoi pas une mise en bière pour le non-remplacement dudit pare-brise ? Mise en bière qui risque de s’avérer nécessaire si l’on s’engage avec un tel véhicule sur l’autoroute des vacances.

On le voit bien : les rumeurs vont bon train, et les sujets d’amusement aussi. On a de la chance : à notre connaissance, aucune société d’agro-alimentaire ne souhaite diversifier ses activités dans notre secteur. Je ne suis pas sûr, sinon, que nous nous serions permis cet article. Une chose est sûre : si les investisseurs sont certainement tout aussi compétent pour la gestion dans l’optique que dans les pompes funèbres, en ce qui concerne la communication, il va sans doute falloir changer d’agence de publicité.

Lire aussi :  Inscrivez-vous gratuitement au 1er Salon du Funéraire Grand Sud

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.