Il rate la Saint-Valentin, sa femme l’étrangle

0
268

Une tradition est une tradition, et gare à ceux qui l’oublieraient. Surtout au Japon. Témoin ce mari indélicat, qui a manqué de finir occis.

Mie Nishiyama, âgée de 43 ans, travailleuse indépendante à Sakai (préfecture d’Osaka), a gentiment offert des chocolats à l’homme de sa vie pour la Saint-Valentin.  Une coutume apparue dans l’archipel à la fin des années 50, importée par des industriels du cacao, et adaptée à la sauce nipponne. Normalement, les hommes doivent rendre la pareille le « Jour blanc », autrement dit le 14 mars : chocolat blanc, lingerie, bijoux…

Normalement. Car Mie Nishiyama a vainement attendue. Son mari, 31 ans, un employé de bureau, a oublié le cadeau. L’explication a du être orageuse. Car, prévenus par un appel de détresse de l’époux ce lundi, les policiers sont intervenus au domicile conjugal, trouvant madame tentant d’étrangler monsieur avec une cravate.

Aux enquêteurs qui l’arrêtaient pour la tentative de meurtre, elle a juré qu’elle avait l’intention de ne tuer personne, se disant juste « blessée » par cet époux indélicat, soupçonnant son l’infidélité. Ce dernier n’a subit que de légères blessures. Et doit encore méditer sur le poids des traditions.

Lire aussi :  Certificat de décès, crématorium, exhumation sauvage… L’actualité du 28 juin 2018

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here