Impressions sur Funexpo en quatre mots et quelques…

1
957

Voilà, Funexpo est déjà fini, et l’heure d’en tirer les enseignements a sonné. Petit récapitulatif tout personnel et donc subjectif.

Un mot : décontraction

Si le salon Funexpo Lyon 2014 devait se résumer à un mot, ce serait : décontraction. C’est du moins le sentiment qui se dégage des allées et des exposants.

En effet, interrogés, la plupart ont le même sentiment : non, ce n’était pas la bousculade, la foule compacte que l’on voit ailleurs, mais les visiteurs n’étaient pas venus par hasard : ils voulaient voir la tendance, et surtout l’avoir dans leur boutique.

L’ambiance était résumée par un jeune commercial, croisé à l’occasion d’une pause café, qui expliquait « Il n’y avait pas beaucoup de monde, mais je me suis rendu compte qu’il y avait toujours quelqu’un sur le stand. De 10 H à maintenant (16 H 15, NDLR) je n’ai pas soufflé une minute, et en même temps, j’avais tout le temps pour m’occuper de chacun et répondre à leurs questions. Je ne suis pas sûr, mais, par rapport à il y a deux ans, on va sans doute partir avec un peu moins de prospects, mais beaucoup plus de clients qui auront directement acheté ».

Quelques stands, néanmoins, pouvaient légitimement être déçus. Nous n’allons pas enfoncer le clou, essayer de les faire rire jaune, mais clairement, les salons, ils nems pas. Ils s’en retourneront néanmoins vers le soleil levant rassérénés par un Beaujolais salvateur.

IMG_2175-1024x768-300x225 Impressions sur Funexpo en quatre mots et quelques...
Il y avait quelque chose de majestueux dans ce salon

Une impression : Vermeer

Les nouveautés, sur le salon, étaient semblables à une toile de Vermeer : d’abord, le regard glissait dessus, avec un « oui, tiens, c’est pas mal », puis, peu à peu, toute la beauté s’en révélait.

Lire aussi :  AdVitam, comment se faire rembourser les frais d’obsèques ?

Des capitons bien pensés à la finition exceptionnelle, des accessoires de marbrerie simples comme tout mais extrêmement bien réfléchis, ces petites perles vous seront distillées tout au long de la semaine.

Mais pour résumer, le salon ne proposait aucune nouveauté qui vous sautait au visage pour laisser la place à des produits sobres et aboutis, de ceux qui s’imposent sur le long terme.

IMG_2179-1024x768-300x225 Impressions sur Funexpo en quatre mots et quelques...
Soit tout le monde était vraiment le bienvenu, soit quelqu’un a oublié une affiche d’un salon précédent

Une point de rendez vous : Funéraire info

Il faut que je le confesse, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour courir les allées cette années : entre les séances de dédicaces prévues, les ajoutées ou les impromptues, plus un double incident à base de rencontre entre ma main et du plâtre, ça a été compliqué.

Une première satisfaction, personne ne m’attendait avec des barres de fer pour expliquer la vie à mes genoux (que nous avons fragiles, à Funéraire Info). Au contraire, la profession s’est plutôt bien reconnue dans mon livre, et attend le tome 2 avec une certaine bienveillance. Et des barres de fer si je met trop longtemps à l’écrire. C’est une obsession, chez certains.

Une seconde satisfaction, et certainement pas moindre, c’est que Eric et moi sommes à présent épaulés par Olivier, qui nous a fait une vraie démonstration du travail de journaliste. D’un calme olympien, il était toujours exactement ou il fallait être pour cueillir l’info cruciale ou prendre le cliché qui tue. L’avion de chasse Funéraire Info vient de se voir adjoindre un nouveau missile haute performance.

Avec des invités variés et tous très sympathiques, des animations inédites (ou d’autre pouviez-vous vous faire dédicacer un album de bande dessinée tandis qu’un guitariste vous distillait une impro de jazz ? Nulle part) le stand Funéraire Info a pu s’enorgueillir d’une fréquentation aussi dense en quantité qu’exceptionnelle en qualité.

Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018
IMG_2188-1024x768-300x225 Impressions sur Funexpo en quatre mots et quelques...
En France, on sait aussi faire de beaux salons

Un dernier mot : encore !

N’en déplaise à Monsieur Pessimisme et Madame Rumeur, le salon de Lyon a encore de beaux jours devant lui. Une ambiance sympathique, des exposants satisfaits et des visiteurs heureux, au sein d’un salon à taille humaine, nous, on re-signe. Rendez-vous en 2016 ?

Guillaume Bailly

IMG_2194-1024x768-300x225 Impressions sur Funexpo en quatre mots et quelques...
C’est un cercueil abandonné Qui a vécu sans se retourner.

1 commentaire

  1. absent de LYON DEPUIS 6 ANS cette foire un monde acheteur tres bonnes commandes
    de nombreux nouveaux contact des regions profondes de france ou le funeraire
    est encore respecté avons retrouver les clients d autrefois non franchisés;
    Peux de Nordiste ParisIens Bretons maquéS PAR LES ENSEIGNES
    quelques Belges et Suisses italiens
    NOUS AVONS FAIT UNE TRES BONNE FOIRE en commande relations
    BERTRAND JEALIN STONE

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.