Inauguration du Mémorial aux «Rapaces» du 1er RCP morts pour la France

0
1006

C’était le samedi 1er juin 2013 à Pamiers, le 1er régiment de chasseurs parachutistes ( 1er RCP) surnommé aussi « Premier Para » car il est le plus ancien régiment parachutiste français, fêtait ses 70 ans sous le commandement du colonel Antoine de Loustal, le chef de corps du régiment. Occasion d’inaugurer un monument aux morts pour inscrire dans le quartier Capitaine Beaumont à Pamiers

mémorial-1RCP-300x143 Inauguration du Mémorial aux «Rapaces» du 1er RCP morts pour la France
Mémorial 1er RCP

les noms des morts du régiment. Créé 1943 à Fez, il a participé la libération du territoire notamment en Alsace. Il sera aussi déployé en Indochine avec deux sauts sur  Dien Bien Phu, en Algérie, au Liban, et plus récemment en Afghanistan et puis au Mali. Le régiment a reçu à l’occasion de cette journée la fourragère de la croix de la valeur militaire

La journée de mémoire à été dense: Débutant par une messe  à 16 heures sous les ailes du Nord Atlas, puis une  prise d’armes avec la cérémonie d’inauguration du Mémorial à 17h30, la jounée c’est poursuivi à 22 heures avec une aubade par la Musique des parachutistes, et pour clôturer, un spectacle son et lumière qui a retracé l’histoire du 1er RCP.

Le mémorial de Pamiers

Fin 2012, la construction du monument aux morts à été décidé pour faire figurer côte à côte, les parachutistes du régiment morts pour la France et ceux morts en service commandé. Pour mémoire, le 23 octobre 1983, au Liban, le régiment perdait 58 parachutistes dans l’attentat du Drakkar à Beyrouth. Dans un passé plus proche Pascal Correia, Florian Morillon, Cyrille Hugodot, Thomas Gauvin et Laurent Marsol perdaient la vie en Afghanistan et Cédric Charenton disparaissait au Mali début 2013.

Lire aussi :  e-FUNERAIRE, les obsèques en ligne au meilleur prix

Le mémorial est constitué de deux murs d’environ 2 mètres de hauteur et de 10m en longueur. Chacun se faisant face et formant un angle ouvert en direction de la place d’armes. Sur chaque murs reposeront une dizaines de plaques comprenant environs 50 noms gravés en lettres d’or. Les noms seront regroupés en 4 périodes (Seconde guerre mondiale, Indochine, Algérie et depuis 1962).

Des luminaires seront encastrés dans des plaques de granit permettant ainsi que l’ensemble du monument soit éclairé. C’est un projet assez faramineux: le monument  pèse environ 33 tonnes, avec 24 plaques en granit sur lesquelles sont gravés 1050
noms de soldats, ceci ayant été commandé dans des délais très court, moins de 6 mois.

La société PANERO Sarl, monuments du souvenirs,columbarium, stèles, mémoriaux, dépositoires, a réalisé ce monument devant être impérativement terminé pour le 1er juin, (ZI – RN 20 – 31190 AUTERIVE – TOULOUSE)

monument-1er-RCP-225x300 Inauguration du Mémorial aux «Rapaces» du 1er RCP morts pour la France

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here