Intégrer une femme dans une pompe funèbre

0
730
wonder woman femme pompes funèbres

Intégrer une femme dans une agence funéraire exclusivement composée, jusque là, d’hommes : une mission délicate, qui mérite bien un bon vieil article de formation. Parce que, vous allez voir, ce n’est pas simple, peut être pas pour les raisons que l’on s’imagine.

Réunion

Le chef faisait une réunion. Ce n’était pas courant, mais là, il avait exigé que tout le monde soit là. Conseillers funéraires, porteurs, marbriers, thanatopracteur, aucune femme dans cette entreprise qui n’en comptait pas, et il annonça tout de go : « Ҫa y est nous avons trouvé un nouvel assistant funéraire. Qualifié, diplômé, expérimenté, autonome mais sachant travailler en équipe… »

« Ben pourquoi tu nous convoque, chef ? Il a l’air bien, il y a un problème avec lui ? »

Le chef soupira « Absolument aucun. Simplement, l’assistant funéraire que j’ai trouvé est une assistante, je voulais juste m’assurer qu’il n’y aurait pas de problème avec vous ».

A moins que votre entreprise ne soit coutumière des réunions, la petite saynète ci-dessus est à proscrire. Entendons nous bien : dans une entreprise, même constituée exclusivement jusque là, d’hommes, l’arrivée d’une femme, peu importe à quel poste, assistante, conseillère, Maître de Cérémonie, thanatopractrice, ne doit pas faire l’objet d’une annonce différente que s’il s’était s’agit d’un homme.

L’inverse serait donner un poids et une signification particulière au sexe. Non, il s’agit d’une collègue, qui a le même statut et les mêmes prérogatives que n’importe qui d’autre à son rang.

Intégration réussie

C’est tout. Vous vous attendiez à quoi ? Soyons clair : une fille qui postule a un poste dans une entreprise de pompes funèbres n’a pas besoin d’y être intégrée spécifiquement. Elle a été embauchée, ce qui signifie qu’elle a en théorie les qualités requises pour occuper le poste, et, une fois sur place, elle devra y faire ses preuves, comme tout le monde.

L’erreur à ne surtout pas commettre, si elle est amenée à occuper des fonctions de Maître de Cérémonies, par exemple, ou tout poste d’encadrement, c’est d’aller sermonner les équipes. Une équipe de porteurs tentera toujours, quel qu’en soit le sexe, d’ailleurs, de tester un Maître de Cérémonies. Rien d’anormal, là dedans : il est censé être leur chef et gérer le convoi, ils sont juste besoin de savoir si, en cas de problème, ils ont affaire à quelqu’un qui saura prendre les choses en main, ou au contraire un incapable qui essaiera de leur coller l’échec sur le dos.

C’est l’essentiel de ce qu’il faut retenir : chaque personne en poste dans une entreprise de pompes funèbres est là parce qu’elle a les capacités d’occuper son poste.

Un problème de poids

Les législateurs ou postulants, en un mot, les hommes et les femmes politiques, ne cessent de nous rebattre les oreilles avec l’égalité homme-femme. Ce qui est bien.

Pourraient ils, dans ce cas, nous expliquer les articles R. 4541-1 à R. 4541-9 du code du travail, la norme AFNOR X35-109 et le décret n° 92-958 du 3 septembre 1992, qui définissent la limite acceptable de port de charge en fonction de l’âge, du sexe du salarié, de la distance à parcourir et des caractéristiques de la tâche ?

Plus précisément, le fait qu’une femme ne soit autorisée à porter que 25 kg, contre 55 pour un homme, et surtout que le médecin du travail puisse prononcer une autorisation de dépassement jusqu’à 105 kilos, mais uniquement pour un travailleur déjà autorisé à porter 55 kilos, donc un homme ?

Parce que cette loi interdit de facto à une femme de devenir porteuse, voire à une Maîtresse de Cérémonie de prêter main-forte à son équipe pour porter un cercueil si besoin, même si elle en a les capacités physiques. Règle que beaucoup d’entreprises de pompes funèbres ignorent superbement, jusqu’au jour ou elles tomberont sur un inspecteur du travail zélé.

Pour le reste, si votre collègue aux pompes funèbres est une femme, ne retenez que l’essentiel : c’est votre collègue.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.