Jean-Luc ROMERO, ma mort m’appartient !

0
401

A l’heure du débat à l’Assemblée nationale et au Sénat, et des dix ans de la loi Leonetti (22 avril 2015), un livre entretien avec le président de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) qui plaide pour la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté.
Jean-Luc Romero lutte pour obtenir le droit de mourir dans la dignité depuis longtemps. Un combat personnel. Confronté à la maladie – séropositif depuis 27 ans -, aux départs précoces de proches, il a pris conscience très tôt de la brutalité de la mort.
Des épreuves personnelles qui l’ont conduit à mener un véritable combat collectif sur la scène politique : il prône un dispositif qui permettrait aux Français de choisir les conditions de leur départ. Une loi que l’ADMD, association qu’il préside et qui rassemble plus de 61 000 adhérents, réclame depuis près de 35 ans et qui, assure-t-il, serait plébiscitée par 96% de l’opinion. Pour lui, les dispositifs actuels, loi Leonetti en tête, ne sont qu’un moyen pour les gouvernements de jouer la montre et d’éviter de prendre de véritables mesures : celle notamment de permettre aux majeurs de bénéficier d’une aide active à mourir, l’euthanasie active ou le suicide assisté.
Dans ce livre d’entretien, Jean-Luc Romero détaille ses idées, explique ses positions, propose des solutions et compare la situation de la France avec celles de ses voisins, notamment le Bénélux, pays où l’euthanasie est légalisée depuis plusieurs années.
Une voix qui porte au moment d’un débat de société clivant, renvoyant chacun à ses propres convictions (qu’elles soient éthiques ou religieuses) et risquant fortement d’agiter l’Assemblée nationale et le monde politique pendant plusieurs mois. Le débat a pour socle la nouvelle proposition de loi des députés Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS), soutenue sans réserve par le président de la République, et abordant le droit à une sédation « profonde et continue » jusqu’au décès. Une question de société sans cesse au cœur de l’actualité : le 22 avril 2015. la loi leonetti aura 10 ans. Quelques semaines plus tard, en septembre, Jean Mercier, 87 ans, sera jugé pour avoir aidé sa femme gravement malade à avaler un cocktail mortel de médicaments ainsi que le docteur Bonnemaison pour avoir aidé ses patients, c’est dans ce contexte que Jean-Luc Romero prend la parole afin d’évoquer sa lutte personnelle et politique pour la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté en France.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

L’auteur, Jean-Luc Romero est président de l’association ADMD, adjoint à la maire du 12ème arrondissement de Paris (apparenté PS) et conseiller régional d’Ile-de-France. Il a publié une dizaine d’ouvrages dont Les voleurs de liberté et Homopoliticus.
Claire Bauchart est diplômée de Sciences-Po Paris. Elle a travaillé à Europe 1 et I-Télé avant de réaliser des documentaires. Son premier livre. Moi, Lilou, hors-la-loi par amour, a été publié chez Michalon (2014).

Jean-Luc ROMERO : Ma mort m’appartient !

100% des Français vont mourir, les politiques le savent-ils ?
Entretien avec Claire Bauchart Document
136 pages – 13 €

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.