Journaliste et écrivain, Jean Lacouture est mort

1
396
(capture youtube)

Journaliste, historien, écrivain (71 livre !), Jean Lacouture est mort hier jeudi à Roussillon (Vaucluse), âgé de 94 ans.

Attaché de presse du général Leclerc à la fin de la Deuxième guerre mondiale, il part en Indochine pour y débuter comme journaliste. Il entre à Combat en 1950, puis travaillera successivement au Monde, à France Soir, au Monde à nouveau, au Nouvel Observateur. A l’heure de la décolonisation il y est favorable et des conflits armés, il est au Maroc, en Egypte, au Vietnam, au Cambodge.

Opposé au général de Gaulle (il écrira une biographie plus nuancée), soutien de François Mitterrand, il devient peu à peu écrivain et biographe (Hô Chi Minh, Nasser, André Malraux, Léon Blum, François Mauriac, Pierre Mendès-France, Champollion, Greta Garbo, Montaigne, Mitterrand, Kennedy, Montesquieu, Stendhal, Alexandre Dumas…). Des ouvrages souvent récompensés, notamment par l’Académie française. Originaire de Gironde, fin connaisseur de rugby, il était aussi un bon mélomane et grand amateur de tauromachie.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

1 commentaire

  1. merci , pour tout ces moments de bonheurs de lires ses livres , bien écrit ,bien documenté ,
    la mort d’un homme , ces comme une bibliothèque qui brûle …tout ce savoir qui part …mais dieu merci …
    ils nous laisse sa trace ,dans tout ces livres écrit ,pour notre plus grand plaisir .
    merci encore .

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.