JP Sueur, cybercriminalité, de la théorie à la pratique

0
138

Le Sénateur du Loiret, Jean-Pierre Sueur, est bien connu des lecteurs de Funéraire Info. Il est en effet l’origine de la loi la plus importante du XXéme siècle concernant le funéraire, la fin du monopole. Mais il s’occupe aussi du piratage informatique, avec moins de fortune…

Comme le savent ceux qui ont assisté lors du salon de Paris à l’échange entre votre serviteur et le Sénateur Sueur, les relations entre l’édile et la rédaction de Funéraire Info ne sont pas au beau fixe. Ceci repose sur un malentendu : nous avons maint fois expliqué que nous n’aimions pas sa loi sur les devis en mairie, et il l’a pris comme si nous l’avions affirmé que nous ne l’aimions pas lui. Curieusement, c’est plutôt positif : bien qu’on en dise du mal, Jean-Pierre Sueur est la preuve que les élus prennent leurs projet très à cœur, les considérant comme leur propre enfant, peut être.

Mais bien que tendus, nos rapports sont toujours basés sur la base d’une extrême courtoisie et d’un certain humour, Monsieur le Sénateur étant un homme très bien élevé et très spirituel. C’est pour cela qu’il appréciera certainement la mauvaise plaisanterie dont il est l’objet de la part d’un auteur inconnu.

En effet, alors que nous nous rendions sur le blog de Jean-Pierre Sueur, afin de suivre son actualité, dans l’attente d’une éventuelle réaction à la proposition d’Emmanuel Macron sur la simplification du funéraire, nous nous rendîmes compte de deux événements concomitants.

Le premier, le Sénateur Sueur est l’auteur d’un très bon article sur les moyens de lutter conter la cybercriminalité. Nous en joignons le lien en fin d’article et en recommandons la lecture.

Lire aussi :  Du muguet en mai, des chrysanthèmes en novembre

Le second, c’est que lorsque nous faisons une recherche sur le nom du sénateur sur Google, un petit message s’affiche pour informer qu’il est possible que le site ait été piraté.

L’adage dit qu’on ne parle bien que de ce qu’on connaît. Nous ne pouvons que le confirmer à la lecture de ce brillant billet sur les méfaits de la cybercriminalité de la part d’un élu qui est concerné au premier chef. Et nous le confirmons de plus belle à propos des devis en mairie : il est manifeste que Monsieur le Sénateur n’a jamais travaillé en pompe funèbre.

L’article du Sénateur Sueur (téléchargement PDF)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here