La chariot motorisé Hydrosystem, le costaud agile des cimetières

0
482

La société Hydrosystem poursuit le développement de sa gamme de machines outils à destination des cimetières. Après la Crocopelle, tracto-pelle révolutionnaire par sa compacité et son agilité, voici le chariot motorisé pour transport de charges lourdes. Premières révélations sur le futur best seller.

Comme d’habitude, Hydrosystem, société d’ingénierie mécanique, est partie d’un problème, pour y apporter une solution. En l’occurrence, le chariot motorisé est la suite logique de la Crocopelle : une fois qu’on a accédé à la partie du cimetière et qu’on y a creusé une fosse bien droite, comment amener jusque là des cellules de béton, par exemple, pour y construire un caveau ? Ou, à l’inverse, comment transporter loin des sacs de gravats ?

La solution Hydrosystem se présente sous le forme d’un chariot motorisé. Le plateau mesure 1 mètre 50 sur seulement cinquante centimètres de large, des dimensions prévues pour se faufiler dans tous les cimetières. Avec les roues standard, il propose 800 kilos de charge utile. Les quatre roues sont directrices et motorisées, et il propose deux vitesses, la lente, à 4 kilomètres/heure, et la rapide, à 8 kilomètres heure. L’ensemble se dirige par radiocommande.

Ultimes raffinements, toujours soucieux de sécurité, ses concepteurs ont ajouté à l’engin un système d’antipatinage et un système anticollision à l’avant et à l’arrière.

Le chariot motorisé est donc parfaitement configurer pour transporter aisément des cellules de caveau, des monuments funéraires, des sacs de gravats… Ou les accessoires de la Crocopelle.

On le voit, Hydrosystem a encore une fois répondu à un problème quotidien des marbriers à sa façon : en mettant sa technicité au service d’une solution simple, fiable, facile et sûre.

Lire aussi :  OGF poursuit son engagement en faveur du développement durable

Le Chariot motorisé Hydrosystem est disponible sur Funemarket : www.funemarket.com

Le site internet d’Hydrosystem : www.hydrosystem.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here