La FFPF Dans le sud-Ouest à Marmande

1
836
Jeudi 11 juin, la FFPF tenait une réunion à Marmande. L’occasion pour la fédération de faire des propositions face aux nombreuses problématiques auxquelles le secteur est soumis.

La réunion a largement atteint ses objectifs, malgré des vents contraires, ceux des orages qui ont sévi sur le sud de la France et empêché certains participants de se déplacer.

Les réunions, nombreuses et animées par des professionnels toujours à la pointe, ont abordé les grands sujets qui préoccupent le secteur. Étaient présents de nombreuses pompes funèbres, et des fournisseurs du secteur partenaires de la FFPF venus pour rencontrer les membres, parmi lesquels LOMACO (absente mais représenté), FAPE OBSEQUES, CARLES et Pilato.

Les administrateurs étaient représentés par Chantal GOLLIET, vice présidente, Annecy et Jean Claude SIMON, secrétaire général et membre du CNOF ( pf à Villejuif).

Des intervenants ont traité de nombreux thèmes, parmi lesquels les cercueils en carton et les nouvelles normes de crémation, le certificat de décès dématérialisé, l’interdiction prochaine des soins de conservation au domicile et les conséquences des nouvelles normes sur la thanatopraxie.

Des éléments sur les revalorisation salariales ont ensuite été discutés, avant que la séance ne se clôture sur des questions techniques posées sur divers sujets par les entrepreneurs de pompes funèbres présents.

Florence Fresse, qui avait entretenu les participants du certificat de décès dématérialisé, s’est dite très satisfaite de la réunion.

FFPF-Marmande-2 La FFPF Dans le sud-Ouest à MarmandeFFPF-Marmande-3 La FFPF Dans le sud-Ouest à Marmande

Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

1 commentaire

  1. ah ,on peu voir ,le directeur et son épouse , des pompes funèbres d’alienor , de bruges , eysines ,et parenpuyre
    en gironde , des gens simple et sympathique , comme on aimerais ,en voir plus dans la professions.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.