La mort n’est rien

1
682
La mort n'est rien - Cassandra

Habituons nous à penser que la mort n’est rien, car quand nous sommes en vie, nous sommes là, et que lorsqu’elle sera passé nous ne serons plus, donc la mort n’existe ni pour les vivants ni pour les morts.

Pourtant nous ressentons tout de même une certaine appréhension vis à vis d’elle, ce n’est pas la mort en elle-même qui nous terrorise mais l’après. Nous prenons rarement le temps de vivre que nous pensons déjà à ce qui va se passer ensuite, ce qui nous effraye pourtant n’est que physique, notre physique nous y sommes très attacher, notre enveloppe physique, difficile d’imaginer sans crainte notre décomposition.

Elle est très rapide, elle commence quelques minutes après notre décès , elle comporte différentes étapes, l’absence d’oxygène dans le sang entraine une acidification du sang, vient la rigidité cadavérique qui est dû au fait que nos muscles ne reçoivent plus d’ATP ce qui entraine une perte d’élasticité des muscles , la rigidité cadavérique phase de dégradation du corps, elle entraine un très fort développement des micro-organismes (bactéries , champignons), qui engendre l’apparition d’une coloration verdâtre notamment observable au niveau de l’abdomen. Au fil de la putréfaction les gaz s’accumulent dans l’abdomen provoquant ainsi un gonflement, ces gaz s’échappent par la suite par voies « naturelles » dû au craquement de l’abdomen. Vient après la putréfaction active, elle entraine la dégradation des muscles, des tissus gras…. Tout ceci provoqué par une faune bactérienne, ce processus prend plusieurs semaines. Pour finir, la décomposition des os et de la peau est extrêmement lente, il peut s’étendre sur plusieurs années et n’est pas le même pour tout le monde, sa minéralisation dépend en effet du climat.

La mort n’est rien, elle n’est rien si notre vie fut vraiment quelque chose qui valait la peine qu’elle soit vécu….

Revenons à notre ressenti morale vis à vis de ça, rien de très agréable à imaginer, nous qui passons beaucoup de temps à prendre soin de nous-même, en nous habillons avec un goût précis, qui nous maquillons avant de sortir, qui redoublons d’efforts pour être physiquement appréciable à vue d’autrui. Mais surtout nous qui avons cette sale manie, ce petit réflexe humain de juger la chemise de l’autre, et bien n’oublions pas que notre « devenir« , notre enveloppe physique est vouée à disparaitre tôt ou tard et que les étapes de décomposition sont les mêmes pour tous, on passe beaucoup de temps à se soucier de notre image, croyant que c’est la chose la plus importante que nous allons laisser après notre mort, à travers des photos ou autres, mais nous avons tort, quelques soit notre chemise, nos chaussures, notre pantalon, notre casquette, ce que nous allons laisser avant tout c’est notre façon de penser, nos paroles, nos actions, notre réflexion, notre philosophie, notre raison d’avoir vécu. La mort n’est rien, elle n’est rien si notre vie fut vraiment quelque chose qui valait la peine qu’elle soit vécu….

Cassandra

Les-visions-sombres-de-Cassandra-300x300 La mort n'est rienJe m’appelle Cassandra, j’ai 21 ans , j’ai fait une formation de conseillère funéraire . J’écris depuis toujours, je suis une cartésienne qui écrit des textes purement nihiliste , mes théories sont basées sur certaines études, je suis une femme qui à soif de connaissance. Je m’intéresse plus particulière au cerveau humain ,à son mode de fonctionnement, au monde du funéraire . Ma grande source d’inspiration est basée sur la philosophie épicurienne. Je suis également très porter sur la criminologie. J’ai créé  »la parole des faignants » dans le but de vous faire partager mes théories , mes pensées , et que vous aussi puissiez vous exprimez librement sur votre philosophie.

1 commentaire

  1. Après un premier texte prometteur la semaine dernière, une suite prouvant la qualité rédactionnelle et littéraire de l’auteure.

    Dommage que le texte n’apparaissent pas en entier sur FB mais en lien.

    Je pense qu’il s’agit d’éviter une censure de FB.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.