La revue de presse du funéraire du 14 août 2014

0
905

Dans la presse et sur le web la revue de presse du funéraire, des crématoriums et de l’industrie des pompes funèbres.

De nombreux vols au cimetière de Clérey
Depuis plusieurs mois, le cimetière communal est le théâtre de nombreux vols. Fleurs, angelot et objets de décoration y sont fréquemment dérobés. « C’est honteux de faire vivre des choses comme ça à des personnes en deuil », se désole les familles « Des valeurs qui se perdent »…

Il offre un corbillard
Le directeur d’IPESS, une entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation d’eau en sachet, Tangara Aboubacar, a offert un corbillard à la mairie de Tengréla (Nord, région de la Bagoué) en Côte d’Ivoire. La ville ne disposant pas de pompe funèbre, les parents sont obligés de transporter les corps sur des brancards et à l’intérieur des véhicules de transport en commun, pour les inhumations.

RIP
Le flûtiste et chef d’orchestre néerlandais Frans Brüggen est mort à son domicile d’Amsterdam ce mercredi 13 août. Il allait avoir 80 ans. Sa carrière fut double. Formé à la flûte traversière moderne dans son jeune âge, il s’était pris de passion pour un instrument impossible, méprisé, parfois honni : la flûte à bec. Il fut le premier depuis le 18e siècle à en jouer en virtuose.

Mort ou pas ? (à lire en suivant ce lien)
C’est une situation à peine croyable, et qui pourtant est arrivée récemment à plusieurs personnes. En France, un bébé de 14 mois qui s’était noyé dans une piscine gonflable, lundi 11 août, a temporairement repris connaissance à la morgue, avant de mourir « une seconde fois » peu après. En mars, un vieil homme avait subi la même mésaventure dans le Mississippi, bénéficiant d’un sursis de deux semaines. Comment est-il possible d’être déclaré mort cliniquement et de se « réveiller » ? Pour le comprendre, francetv info a interrogé Pierre-François Laterre, chef du service des soins intensifs aux cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles (Belgique) …
Ecoplus funéraire

Lire aussi :  Mireille Knoll, Pierre tombale et cimetière …le jeudi 29 mars 2018

Le marché funéraire n’échappe pas au phénomène du low cost. La société Ecoplus funéraire projette d’implanter une plateforme régionale à Gourdon avec des offres à partir de 1 350 €. Patrick Jeanjean, l’un des responsables lotois du projet, en dévoile les enjeux.
Le groupe UDIFE basé en Bretagne possède 2 marques, le Choix funéraire et Ecoplus qui fait du low cost. La recette du low-cost «made in France» est absente actuellement dans le Sud de la France. L’Ecoplus funéraire le plus proche étant à Clermont-Ferrand, le groupe ambitionne de s’installer à Toulouse, Bordeaux et dans le Lot. Lire l’article en suivant le lien!

RIP Johnny bagouze
Il était l’inconnu le plus célèbre de La Seyne.« Johnny bagouze », également surnommé « Johnny des quatre stations » est décédé, samedi, en milieu de journée. Très régulièrement, il était posté à proximité des stations-services et remontait les files de voitures au feu rouge, dévoilant une impressionnante collection de montres, badges et objets hétéroclytes.
A l’annonce de son décès une page «hommage» a été créée sur Facebook  et une souscription sur le site potcommun.fr afin de récolter les fonds permettant de payer ses funérailles par un lecteur de Funéraire-Info.
Peut être que mon histoire va vous plaire un SDF de la Seyne est décédé un emblème. J’ai ouvert un appel au don j’ai récolté 1100e et je suis employs de Pascal Leclerc je suis maître de cérémonie voici le premier convoi de solidarité, un partage de Mi!

Boulette Australienne!
Un hôpital australien a présenté jeudi ses regrets pour avoir par erreur annoncé aux médecins traitants de 200 patients qu’ils étaient décédés alors que ces derniers étaient bel et bien vivants. Le groupe Austin Health a affirmé que l’envoi des avis de décès le 30 juillet résultait d’une «erreur humaine» commise à la suite d’un changement de procédure informatique. ..

Lire aussi :  Corbillard Porsche, Michael Goolaerts, l’actualité du 9 avril 2018

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here