La Société des Crématoriums de France, des premières pierres du Nord au Sud

0
465
Crematorium_premiere-pierre_à Valence le 8 décembre
Crematorium pause de la première pierre à Valence le 8 décembre

L’actualité de La Société des Crématoriums de France, c’est la pose des premières pierres des futurs crématoriums d’Hénin-Beaumont (62), Tergnier (02) et Beaumont-lès-Valence (26) et l’ouverture imminente de celui de Saint-Raphaël (83). Petit tour de France…

Vers le nord de la France…

Le Pas-de-Calais se verra doté dès 2018 d’un nouveau crématorium, tout comme l’Aisne. Les cérémonies de poses de la première pierre se sont respectivement déroulées les 31 octobre et 9 novembre. Ces deux nouveaux établissements permettront aux familles et aux opérateurs funéraires le souhaitant de bénéficier d’un accompagnement de haute qualité au quotidien. Délégataire des communes d’Hénin-Beaumont et de Tergnier, La Société des Crématoriums de France offrira en effet son savoir-faire unique de gestionnaire de crématoriums.

L’approche du deuil par La Société des Crématoriums de France

L’architecture des établissements de La Société des Crématoriums de France est immédiatement identifiable au type de locaux mis à la disposition des familles : salon d’attente, condouloir ou salon des retrouvailles. « Tout est fait, depuis la conception de chaque crématorium jusqu’aux services qui y sont rendus, pour aider les familles à vivre intensément la séparation du deuil et à graver à jamais ce sentiment vécu, dans une approche respectueuse de leur sensibilité. » précise Julien Hanoka, directeur du développement de La Société des Crématoriums de France. 

Une offre complète

Au-delà de la seule gestion de crématoriums, La Société des Crématoriums de France est également compétente en matière de sites cinéraires. À Hénin-Beaumont le site cinéraire existant sera ainsi prochainement sous gestion de La Société des Crématoriums de France.

Du Nord au Sud…

Place au sud de la France, où, à Saint-Raphaël, le crématorium est sur le point d’être achevé. Il sera fonctionnel dès février prochain.

Lire aussi :  OGF poursuit son engagement en faveur du développement durable

À Beaumont-lès-Valence, une cérémonie de pose de la première pierre a eu lieu le 8 décembre. Le projet consiste en la reconfiguration d’un service public qui existait depuis plus de 20 ans à Valence. « Cette nouvelle conception intégrera les standards actuels d’accueil des familles, ainsi que ceux propres à La Société des Crématoriums de France », continue Julien Hanoka. Le niveau de confort va être réévalué, l’ensemble sera pensé sur une architecture plus ouverte, avec deux salles de cérémonies et deux appareils de crémations. La livraison est également prévue début 2018.

Nouvelles normes de crémation

L’actualité des crématoriums c’est aussi les nouvelles normes avec système de filtration – entre autres – qui doivent être mises en place dès 2018. Tout est prêt pour La Société des Crématoriums de France. « D’ici le 16 février 2018 tous les établissements en service respecteront les normes environnementales en vigueur. »

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here