La société FGS présente au Salon Funéraire avec ses urnes 3D qui personnalisent le deuil

0
272
FGS Salon Funéraire

Elle poursuit son chemin. L’entreprise FGS implantée en Dordogne et, emmenée par Christophe Magoutière et Alexandre Auguste aura déjà 3 ans en février. Leur force ? L’innovation, ils sont les seuls en France à proposer des plaques et des urnes en 3D.

Je retrouve Christophe au Salon Funéraire au stand FGS, placé juste derrière celui de Jérôme HEGO pour FUNICO dont je viendrais vous parler bientôt. Le stand ne désemplit pas pendant les trois journées de salon, et ça n’est pas dû qu’à la hausse de la fréquentation du salon, mais aussi grâce à la pertinence et aux couleurs du stand de Christophe et d’Alexandre.

Deux imprimantes 3D sont sur places pour montrer aux visiteurs la manière dont se créer sous leurs yeux les objets modélisés. Je regarde les urnes en attendant de pouvoir discuter un peu sur les nouveautés d’FGS et c’est un stand plein de couleurs que je remarque mais pas que…

Lorsqu’FGS nous dévoile les sens

Je vous en ai déjà parlé dans mon bilan du salon, les sens étaient en éveil lors de ce 30 ème Salon Funéraire. La nouvelle collection d’urnes FGS était recouverte de velours. Avec un jeu de lumière, l’objet est tout à fait singulier. À son toucher nous recevons un objet beaucoup moins froid et impersonnel que peut être une urne cinéraire ‘classique’. Car en effet lorsque l’on parle de deuil, nous devons prendre tous les paramètres en compte et celui du toucher compte tout autant que les autres. C’est une approche tactile du souvenir.

Lire aussi :  AdVitam, comment se faire rembourser les frais d’obsèques ?

La force de l’expérience

L’atout de FGS c’est son immersion en tant que pompes funèbres, cela donne un retour sur l’avis des familles totalement immédiat et donc un réajustement permanent de leur travail de création.

FGS La société FGS présente au Salon Funéraire avec ses urnes 3D qui personnalisent le deuil

FGS et le transfert du savoir-faire

C’est toujours compliqué lorsque je mets « réussite » ou « succès » dans la même phrase qu’entreprise de funéraire. Et pourtant avoir une idée qui va permettre aux familles d’entamer leur processus de deuil, n’est-ce-pas cela la plus grande réussite ? Si l’an dernier Alexandre et Christophe travaillaient avec 200 pompes funèbres, ils n’en sont pas moins de 300 cette année à s’intéresser de près au travail d’FGS. Christophe m’explique : « nous proposons désormais à la location du matériel qui leur permet la fabrication d’urnes, d’inters, de vases et décos pour les funérariums, de vases de columbarium, de sujet et bien d’autres produits liés au funéraire comme une têtière, goupillon et bol de cérémonie ».

25317335_10213007442494307_483791951_o La société FGS présente au Salon Funéraire avec ses urnes 3D qui personnalisent le deuilL’impression 3D pour mieux appréhender le souvenir

Il n’y a rien de pire que d’aller quelque part avec, soit une idée en tête, soit pas d’idée du tout et de se retrouver dans un endroit où l’on se rend compte en quelques secondes que les services et objets proposés ne combleront pas nos attentes. C’est déjà frustrant mais surmontable lorsqu’il s’agit de la déco du salon, en revanche lorsqu’il s’agit d’hommage, la frustration prend la place de la déception. Et pour une famille prendre un objet par défaut est terrible car ce-dit objet représente le lien qui s’établissait et qui demeure toujours entre le défunt et le proche. Et c’est en cela qu’FGS est vraiment révolutionnaire dans l’approche du deuil car en moins de 48h l’objet que vous souhaitez se matérialise. C’est une création du souvenir tout à fait authentique. La personnalisation n’est pas qu’une mode, elle aide au travail de deuil dans la concrétisation du lien.

Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.