L’actualité des crématoriums pour le groupe OGF

0
565
Crematorium OGF

Jean Antoine Gourinal, responsable des crématoriums pour le groupe OGF, revient pour nous sur les travaux engagés suite à la mise aux normes des systèmes de filtration. C’est aussi l’occasion d’avoir une vue d’ensemble sur l’activité des sites du parc OGF.

Rien n’a été laissé au hasard chez OGF, et pour cause, la mise aux normes des systèmes de filtration est connue de tous et ce, depuis un moment. Le groupe a donc pris les devants en signant, notamment, des avenants avec les villes dans des partenariats gagnant-gagnant, afin de permettre les financements nécessaires à la réalisation de ces travaux, qui, nous le savons, sont couteux.

L’ensemble du parc, qui compte aujourd’hui 71 sites en exploitation en France, sera conforme à de très rares exceptions près. Et ces quelques exceptions sont en cours de procédures administratives. Rien d’anormal puisque ces travaux constituent une extension de bâtiment et pour ce faire, une enquête publique est diligentée. De plus, les intempéries de cet hiver, ont engendré quelques retards dans la livraison des travaux et les entreprises chargées de ces mises aux normes, vous vous en doutez, sont débordées. D’ici cet été, la quasi-totalité du parc des crématoriums OGF sera ainsi aux normes. L’objectif étant bien évidemment que ces aménagements permettent une meilleure prise en charge des familles et que les travaux ne viennent pas altérer la qualité de service pour les familles, comme pour les opérateurs funéraires.

Une mise aux normes qui demande rigueur et ajustements

Jean-Antoine Gourinal précise qu’OGF demeurera très vigilant à la suite de ces travaux. En effet, à ce jour, certains sites concurrentiels, n’ont fait aucune demande de mises aux normes, alors même que ce 16 février constitue la date butoir pour le démarrage des travaux. L’investissement a été lourd, et parfois quelques réajustements tarifaires seront nécessaires. Il n’est donc pas envisageable que certains sites ne soient pas en conformité avec la loi et OGF n’hésitera pas à se tourner vers les autorités nécessaires en cas de non-respect des conditions établies par la loi.

Lire aussi :  Les 510 morts de la rue…l’actualité du jeudi 5 avril 2018

Deux nouveaux crématoriums rejoignent le parc OGF

L’actualité des crématoriums OGF c’est également l’obtention des contrats pour la construction et l’exploitation des crématoriums de Fourmies dans le Nord de la France et de Villefranche-de-Lauragais en Haute Garonne, près de Toulouse.

Le crématorium de Fourmies est une création qui répondait à un besoin et qui a été pensé en concertation avec la ville. Vous trouverez quelques détails dans cet article de la Voix du Nord, que nous vous avions partagés.  Du côté villefranchois, la convention vient tout juste d’être signée entre la ville et le groupe OGF pour également entreprendre les travaux dans le cadre d’une construction qui s’intègre à son environnement, tout en répondant à un besoin local important.

Le projet parisien est toujours en perspective. Annoncé, en débat, OGF a les yeux rivés sur le dossier et nous ne manquerons pas de vous tenir informés de son avancée.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here