L’année 2014 : ils nous ont quittés en décembre

0
355

Personnalités en tous genres, ces femmes et ces hommes sont décédés en fin d’année dernière. Retour sur quelques unes de ces disparitions.

Décembre

Le 2. Bobby Keys (70 ans). Malade, le légendaire saxophoniste américain des Rolling Stones et grand fêtard avait renoncé aux concerts depuis plusieurs mois. Amoureux de jazz, musicien recherché, il les avait rencontré en 1964, sous le charme, et ne les a plus quittés pendant cinquante ans. On l’entend jouer sur deux fameux tubes des Stones : « Miss You » et « Brown Sugar ». Il était proche du guitariste Keith Richards. Témoin d’une génération de légende, Bobby Keys a aussi joué avec les Beatles, Eric Clapton, Joe Cocker, Carly Simon, Marvin Gaye.

Le 3. Ian McLagan (69 ans). Autre collaborateur des Rolling Stones, le claviériste britannique succombe au Texas des suites d’un AVC. Membre des Small Faces de 1965 à 1969, puis des Faces jusqu’en 1975 aux côtés de Rod Stewart, le rocker travaille ensuite comme musicien de tournée ou de studio. C’est ainsi qu’il côtoie les Stones, Chuck Berry, Bob Dylan et Bruce Springsteen. Il a aussi publié plusieurs albums solos à partir de 1979.

Le 3. Jacques Barrot (77 ans). Ancien ministre centriste de Jacques Chirac (au commerce, à la santé, au travail), vice-président de la Commission européenne, il meurt dans le métro parisien. Dans sa carrière, l’ancien maire d’Yssingeaux (Haute-Loire) de 1989 à 2001 a également occupé les postes de député de Haute-Loire, de président du Conseil général de Haute-Loire (1976-2004). Ancien président du groupe UMP à l’Assemblée nationale (2002-2004), il siégeait au Conseil constitutionnel depuis 2010 où il avait succédé à Pierre Joxe.

Le 5. Fabiola de Belgique (86 ans). D’origine espagnole, la cinquième reine des Belges (1960-1993) a épousé Baudouin de Belgique, dont elle était très proche. Ils n’ont pas eu d’enfant. Impliquée dans l’action sociale, très croyante, la populaire Fabiola a lutté pour l’émancipation des femmes dans le Tiers-Monde et se voue à nombre d’actions caritatives. L’une de ses dernières apparitions publiques, en juillet 2013, a été pour voir son beau-frère le roi Albert II passer le pouvoir à son neveu Philippe.

Le 6. Ralph Baer (92 ans). Cet inventeur allemand installé aux Etats-Unis depuis les années 30 est considéré comme le père des jeux vidéo. Ingénieur, il fabrique des téléviseurs, puis des radars militaires. Il a l’idée dans les années 60 d’intégrer un jeu aux images. Il fabrique en 1966 un prototype de console de salon. A l’écran, deux carrés se pourchassent. Le premier jeu est né (« Chase Game »). Plus tard, il ajoute un joystick, de la couleur, du son. Issue de ces recherches, la console « Magnavox Odyssey est commercialisée en 1972, bientôt éclipsée par le jeu « Pong » d’Atari. Ralph Baer possède plus de 150 brevets à son actif.

Lire aussi :  PFG, première marque du funéraire pour les Français

Le 9. Mary Ann Mobley (77 ans). L’actrice américaine est morte d’un cancer du sein en Californie. A vingt ans, en 1959, elle est élue miss America. Une couronne qui lui ouvre des portes, tant au cinéma qu’à la télévision. Après des débuts à Broadway (New York), elle est recrutée à Hollywood. En 1964, elle tourne avec Nancy Sinatra dans « Get Yourself a College Girl », y gagne en 1965 un Golden Globe. Elle travaille notamment avec Elvis Presley sur « Girl Happy » et « Harum Scarum ». Par la suite, elle se consacre plus à la télévision et apparaît dans des séries comme « Perry Mason », « Arnold et Willy », « Mission impossible », « L’homme de fer », « La croisière s’amuse », « L’île fantastique ». Plus tard, elle tourne des documentaires humanitaires.

Le 16. Guy Bontempelli (74 ans). De nombreuses stars ont interprété ses chansons (Françoise Hardy, Juliette Gréco, Dalida, Nicoletta, Brigitte Bardot, Mireille Mathieu, Nana Mouskouri, Richard Anthony, Patachou, Charles Aznavour…). Il a commencé comme auteur-compositeur, décroché le prix de l’Académie Charles-Cros. Comme chanteur, son succès a été très relatif, bien qu’ayant fait l’Olympia en 1969. Ses plus grand succès ont été « Ma jeunesse fout le camp », pour Françoise Hardy et « 14 ans les gauloises » avec Eric Charden (avec qui il a écrit la comédie musicale «Mayflower »).

Le 17. Maurice Duverger (97 ans). L’universitaire était un spécialiste des partis politiques et de la Constitution. Editorialiste, il s’exprimait régulièrement dans la presse. Il a été député européen (1989-1994) et avait écrit une trentaine de livres dont certains sont devenus des manuels d’étudiants. Depuis la Libération, il a été partisan du système présidentiel en France.

Le 18. Virna Lisi (78 ans). Elle était Catherine de Médicis dans « La Reine Margot », le film de Patrice Chéreau. L’actrice italienne a reçu pour ce rôle un prix d’interprétation à Cannes, puis un César du second rôle en 1995. Deux de ses dix récompenses dans le métier. Alain Delon (« La tulipe noire »), Marcello Mastroianni, Richard Burton : ses partenaires à l’écran ont reflété comme autant de carrières successives, tant en Italie, en France qu’à Hollywood (« Comment tuer votre femme », avec Jack Lemmon). Son dernier film était en 2002 « Le plus beau jour de ma vie », de Cristina Comencini, la fille du cinéaste Luigi Comencini. A la télévision, elle a participé à plusieurs fictions, dont une adaptation de « Orgueil et préjugés » (1957), « Christophe Colomb » (1985) ou encore « Balzac », signé Josée Dayan (1999).

Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

Le 21. Udo Jürgens (80 ans). Vainqueur du concours de l’Eurovision 1966 avec la chanson « Merci, chérie », l’Autrichien était très connu dans le monde germanophone, ayant vendu plus de 100 millions de disques. Il a commencé sa carrière dans les années 50 en chantant dans les bars. Il connaît encore le succès avec ses titres « Reach for the Stars » (chantée par Shirley Bassey) et « Warum nur, Warum ? », adaptée en anglais. Il a composé près d’un millier de chansons, enchainant les tournées à succès. Il était Suisse depuis 2007.

Le 21. Joe Cocker (70 ans). Chanteur anglais de rock et de blues, sa voix rauque l’a rendu célèbre dans le monde entier. Il chante à Woodstock, adapte « With a Little Help from My Friends » des Beatles, et interprète d’inoubliables tubes, dont « Unchain My Heart », « You Can Leave Your Hat On », You are so beautiful. Il a enregistré 23 albums en studio pendant sa carrière. Il meurt des suites d’un cancer du poumon.

Le 23. Jacques Chancel (86 ans). Journaliste, il a été notamment l’animateur, durant vingt-deux ans, de l’émission quotidienne « Radioscopie » sur France inter et, durant dix-sept ans, celui de l’émission « Le Grand Échiquier » sur Antenne 2. Pape de l’audiovisuel français, il a interviewé toute une génération de célébrités, avec l’ambition de porter la culture au niveau de tous. Passionné de vélo, il commente le Tour de France. Il entre à la direction de France 3 en 1989, et conseillait encore récemment le groupe Canal +. Il est l’auteur de nombreux ouvrages.

Le 30. Luise Rainer (104 ans). Une pneumonie a emporté l’actrice allemande que l’on comparait dans les années 30 à Greta Garbo. Repérée par Hollywood, elle y tourne à 25 ans, et décroche coup sur coup deux Oscars dans les films « Le grand Ziegfeld » et « Visages d’Orient ». Pourtant, dès lors, elle ne trouve plus de rôles à sa mesure. Elle s’installe à Londres. Sa carrière décline dès les années 40. Elle apparaît dans trois films en 50 ans, joue au théâtre et à la télévision en Grande-Bretagne, et en 1984 dans un épisode de la série « La croisière s’amuse ».

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.