La marbrerie funéraire n’a t-elle aucun avenir ?

0
323
avenir de la marbrerie
Lumière au bout du tunnel ?

La marbrerie funéraire est un vieux métier. Avancée de la crémation, prix serrés, manque d’information des particuliers, existera t-il encore des marbriers dans 20 ans ? Analyses et pistes à étudier.

Ambiance actuelle

S’il est bien un constat que j’ai pu faire en marbrerie funéraire, et ne me dites pas le contraire : les clients ne cherchent plus une qualité de travail mais un prix. A l’exception de quelques uns à qui on aurait envie d’offrir des fleurs.

Mais ce constat peut être fait dans beaucoup d’autres domaines et il est donc normal que la fabrication et l’import de l’étranger de monuments en granit ait explosé ces dernières années.

Le deuxième constat c’est l’avancée inexorable de la crémation, qui est souvent suivie par … la dispersion en pleine nature. Et dispersion en pleine nature = pas de monument funéraire.

Il va donc falloir commencer à se remuer sévèrement les méninges pour que la marbrerie ne disparaisse pas d’ici 10 à 15 ans, et j’ai déjà plusieurs idées là dessus. L’avenir de la marbrerie, c’est à vous marbriers, de le faire !

Mabrerie funéraire et collectivités

Tout d’abord proposez vos prestations aux communes  ! Et oui c’est bête mais c’est pas si bête. Le columbarium, la concession cinéraire ou le jardin du souvenir sont des travaux qui se trouvent être tout à fait dans vos compétences. N’oubliez pas que depuis la loi du 19 décembre 2008 les communes de plus de 2000 habitants sont tenues de disposer d’un espace de dispersion avec un équipement permettant d’identifier les défunt, et d’un espace cinéraire (c’est à dire des concessions ou des cases de columbarium). Prenez les devants ! La plupart des communes ignorent ces faits. Celle où j’exerce (10 000 habitants) était bien contente de l’apprendre et s’est empressée de demander des devis aux marbriers du coin. Et d’en signer. Alors à vos papiers à en-tête. N’hésitez pas à démarcher les petites communes qui s’équipent aussi : même si la loi ne leur impose pas, elles ont de plus en plus de demandes des particuliers.

Lire aussi :  Service Catholique des Funérailles, nouvelle agence à Fréjus

Exemple de courrier à modifier selon vos compétences /propositions/ envies  :

Madame/ Monsieur le Maire,

Dans le cadre de notre mission professionnelle, nous vous informons que suite à la loi n° 2009-1350 du 19 décembre 2008, les communes et les établissements publics de coopération intercommunale regroupant 2000 habitants et plus ont vu la législation funéraire modifiée.

En effet, il est désormais fait obligation aux communes de disposer d’un espace de dispersion des cendres avec un équipement mentionnant l’identité des défunts (souvent appelé jardin du souvenir), et d’un site cinéraire : columbarium composés de cases accueillant les urnes ou d’un espace de concessions cinéraires.

Ces obligations se sont appliquées à partir du 21 décembre 2012.

Nous œuvrons en tant que marbriers depuis ……., et ceci pour les particuliers ainsi que pour les associations et les municipalités.

Comme la commune de XXX ou de XXX qui nous ont déjà accordé leur confiance pour la construction des columbariums de leur cimetière, vous pouvez, vous aussi confier ces travaux à notre société, forte de son professionnalisme et de sa qualité de travail depuis plus de XX ans.

Pour répondre à vos demandes de devis, nous nous déplacerons directement dans le cimetière concerné afin d’évaluer la place disponible et les éventuelles difficultés que pourraient présenter le terrain. Par la suite vous recevrez un devis gratuit vous proposant les différentes solutions possibles, avec des variantes esthétiques de couleurs et de formes.

Vous trouverez ci-joint une présentation des modèles de columbariums que propose notre société.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire qui vous serait utile.

Veuillez agréer, Madame/ Monsieur le Maire, nos respectueuses salutations.

marbrerie-avenir-681x1024 La marbrerie funéraire n'a t-elle aucun avenir ?
Lumière au bout du tunnel ?

Jouez stratégie

Et soyez forts de propositions ! N’allez pas essayer de vendre un modèle de columbarium grand luxe à la commune de 400 habitants qui va se faire couper la moitié de son budget par l’Etat !

Lire aussi :  e-FUNERAIRE, les obsèques en ligne au meilleur prix

Proposez lui plutôt l’acquisition de 4 cavurnes préfabriquées installées par vos soins, bien plus économiques !  Pour le jardin du souvenir c’est pareil : seul l’équipement mentionnant les noms est obligatoire. Pourquoi pas proposer une dizaine de plaques en granit à graver, qui seront fixées sur un mur existant du cimetière, l’espace de dispersion se trouvant à ses pieds ? Espace de dispersion pour lequel vous proposerez par exemple la pose de galets ou d’une petite stèle avec dune belle gravure indiquant « jardin du souvenir ».

Non seulement ces équipements vous feront de la publicité auprès de la Mairie (de la bonne publicité, si vous travaillez bien en tout cas), mais elle en fera aussi aux particuliers qui se serviront des installations ou passeront devant. Et lorsque l’on constate un travail bien fait, on s’adresse au travailleur pour autre chose : entretien (qui est AUSSI à proposer à la mairie tous les 2 ans pour leur nouveau columbarium ! Bah ouais !), achat de plaque, gravure, récupération de tombes …

C’est ainsi que d’un simple courrier on peut assurer une partie de l’avenir de son entreprise. N’oubliez pas de relancer par téléphone ou de demander carrément un rendez-vous, ça marche encore mieux !

Je n’en resterai pas là, et vous proposerai bien d’autres idées dans les articles suivants, parce que pour repenser la marbrerie funéraire y’a du boulot !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here