Le Choix Funéraire face à la tempête, Philippe Martineau fixe le cap

1
4515
Philippe Martineau, le choix Funéraire
Philippe Martineau, président du Choix Funéraire

Philippe Martineau, président du Choix Funéraire, a choisi Funéraire Info pour s’exprimer sur l’affaire qui secoue le milieu des pompes funèbres : un entrepreneur costarmoricain soupçonné d’escroquerie.

L’affaire

Les pompes funèbres Morice, entreprise adhérente au Choix Funéraire avec quatre établissements dans les Côtes-d’Armor, sont dans la tourmente depuis mercredi soir depuis un article paru dans Ouest-France. Suite au témoignage d’un marbrier ayant reçu les confidences d’une ancienne conseiller funéraire, il apparaîtrait que des capitons garnissant les cercueils aurait été subtilisés et revendus à d’autres familles. Une exhumation a été effectuée mercredi sur réquisition du Parquet de Saint-Brieuc, les gendarmes ont constaté qu’il n’y avait pas d’habillage dans le cercueil, alors qu’il avait été facturé à la famille….

Une procédure en cours

Les dysfonctionnements ont été portés à la connaissance du Choix Funéraire « Depuis juin, nous avions entendu des rumeurs au sujet de dysfonctionnements dans cette entreprise » explique Philippe Martineau, président de la société. « Nous avons pris ces accusations au sérieux, et nous avons adressé à la société accusée une demande d’explication. » la réponse a été claire « L’entrepreneur dont il est question a fermement démenti les faits après réunion de son personnel, qui a corroboré les déclarations de Monsieur Morice. Il s’est engagé à exercer un contrôle strict de sa société, expliquant qu’il ne pouvait pas contrôler absolument tout ce qu’il se passait, ce qui peut se comprendre. Ils s’est par ailleurs engagé à venir s’expliquer lors du conseil d’administration de septembre, ce qu’il a fait. »

Et les accusations ? « Un de mes collaborateurs a indiqué à la personne que, si elle pensait que ces affirmations étaient fondées, seule la gendarmerie avait compétence pour mener des investigations. »

Lire aussi :  Salon Funéraire Grand Sud, les exposants et inscription des visiteurs

Ou en est-on aujourd’hui « Je tiens a rappeler que la présomption d’innocence existe, avant toute chose. » souligne Philippe Martineau « la presse s’est emparée de cette affaire, et c’est bien compréhensible, nos métiers font l’objet d’une sensibilité particulière. Néanmoins, le procureur a refusé de s’exprimer pour l’instant, et les éléments dont nous disposons sont à mettre au conditionnel. »

Le Choix Funéraire face à la tempête

Quelle est la position officielle du Choix Funéraire ? « Nous avons à cœur de défendre avant tout les familles qui nous accordent leur confiance, et l’image de notre groupement constitué de sociétés familiales et indépendantes. Aussi, le président du conseil d’administration, Pierre Buil, a demandé à Monsieur Morice, qui est adhérent à notre réseau, de tomber provisoirement les panneaux et de mettre en sommeil sa participation à notre groupe les temps que la justice fasse son office. »

Monsieur Martineau, quel est votre ressenti personnel sur cette affaire « Je n’arrive pas à la concevoir. Ce qui n’est nullement un commentaire sur l’action de la justice, mais vous comprendrez, comme tous les professionnels qui nous lisent, que ce dont on accuse Monsieur Morice est tellement invraisemblable, que ça semble impossible à croire. Je m’en remet, pour faire la lumière sur cette affaire, entièrement à la justice, qui nous dira si tout cela est vrai ou faux. Mais j’ai de la peine pour l’image donnée à notre profession, qui ne rend pas justice au travail et à l’humanité que l’ensemble de la profession met au service des familles ».

 

Le site internet du Choix Funéraire : www.le-choix-funeraire.com

Lire aussi :  France Tombale, le bilan du spécialiste du funéraire en ligne

Le Choix Funéraire

ZA de Beauséjour
22490 Pleslin Trigavou

Tél. : 02 96 27 17 71
Fax : 02 96 27 17 70

contact@le-choix-funeraire.com

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.