Le corps n’est pas visible, trouver les mots et des alternatives

0
670
le corps n'est pas visible - Kingdom of heaven
Kingdom of heaven - Le Roi sur son lit de mort

Il arrive dans certains décès brutaux, que le corps ait subi des traumatismes tels qu’on ne saurait infliger à la famille de le voir. Le corps n’est pas visible, oui, mais comment le dire ?

Loin des défunts de la télévision, la mort est parfois très moche !

Accident de la route, suicide par balle en pleine tête, ce genre de décès laisse des traces, et le corps en devient méconnaissable, ou son état en donne une vision insupportable.

D’un point de vue psychologique, il s’agirait d’un choc pour la famille de voir ce corps dans cet état. Pour la famille, ce n’est d’ailleurs pas un corps, mais leur père, mère, frère ou sœur… Faire le deuil sans voir le défunt est souvent une difficulté, en plus de la brutalité du décès.

Si l’image que le « public » a de la mort est très édulcorée (films, séries), nous savons, en tant que professionnels à quoi peuvent ressembler ces défunts. Généralement, ce sont des expériences que nous-mêmes, n’oublions pas, bien qu’elles ne provoquent pas de traumatisme à proprement parler.

Nous savons aussi que nous n’aimerions pas voir un proche dans un tel état, une des raisons pour laquelle nous conseillons souvent les soins de conservation. Les soins de reconstructions sont parfois envisageables, mais représentent un coût qui n’est pas toujours possible à payer pour la famille.

Le corps n’est pas visible : quels mots ?

Avant toute chose, demandez-vous, si la famille insiste, si une solution est envisageable. Par exemple, présenter le défunt sous un voilage plus ou moins transparent. Une alternative qui permettrait de voir sans trop en voir. Faire dépasser la main du défunt du drap est aussi une possibilité si celle-ci est visible. Cette solution doit cependant être proposée à la famille, n’envisagez pas l’initiative sans lui en avoir parlé au préalable.

Lire aussi :  Hydrosystem et son chariot-grue au salon, pari réussi !

Souvent, le fait de voir le corps découle d’une inquiétude psychologique qui peut s’ancrer sur du long terme : est-ce vraiment lui ? Cette inquiétude cernée par vos talents de professionnels aguerris, vous devez rassurez : les enquêteurs ont trouvé ses papiers, vous pouvez proposer de vérifier une caractéristique physique.

bougie-personnalisée-3-300x200 Le corps n’est pas visible, trouver les mots et des alternatives
Bougie au portrait du défunt – France Funéraire

Si l’alternative du voilage n’est pas possible, c’est là qu’il faudra trouver les mots. Ils vous appartiennent et sont à adapter en fonction de la famille. Mais le tact est de mise, bien entendu. N’entrez pas dans les détails macabres, tout en faisant comprendre que le corps n’est pas visible car il a subi un traumatisme tel, que sa vision serait un choc pour la famille. Amenez la à penser à quelle dernière image elle souhaite avoir du défunt. Et une fois de plus, proposez une alternative : la photo du défunt près du cercueil dans la chambre funéraire (ou au domicile) et durant la cérémonie.

Ces alternatives ont leur importance car elles montrent que vous faites un pas vers la famille pour lui proposer une solution acceptable, et que vous ne lui opposez pas un « non » catégorique, mais une manière de la préserver.

Notez que légalement, rien ne nous autorise à interdire à la famille de voir le corps du défunt, et que si tel est vraiment son souhait, alors après avoir tenté de l’en dissuader, vous devrez céder. Une dernière précaution s’impose, bassement « intéressée », mais on ne sait jamais : faites signer une décharge vous dégageant de toute poursuite ultérieure. Cette dernière d’ailleurs, fera peut-être changer la famille d’avis.

Lire aussi :  Le forum de Funéraire-Info pour vos demandes d'emploi

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here