Le Funexpo du SPTIS

0
500
Cédric IVANES, Aubéri Viennet, Linda Widad auteur de la Morgue me va si bien, Pascal Rozier thanatopracteur à lyon et Olivier Bourgeois délégué Sud-Est

Le SPTIS était exposant sur Funexpo, en A11,  en novembre dernier à Lyon, retour sur le ressenti  du Syndicat Professionnel des Thanatopracteurs Indépendants et Salariés!

Funeraire-Info: Vous avez participé à Funexpo, cette année : était-ce une première participation, ou vous êtes des habitués du salon ?

SPTIS : C’était notre première participation à Funexpo depuis la création du SPTIS, nous étions présents l’année dernière au salon funéraire du Bourget.

Funeraire-Info: Pouvez-vous en deux mots nous décrire votre société et nous parler des produits que vous exposiez ?

SPTIS : Le Syndicat Professionnel des Thanatopracteurs Indépendants et Salariés est un acteur majeur des professionnels de la thanatopraxie qu’ils soient salariés ou indépendants. En adhérant au Syndicat Professionnel des Thanatopracteurs, vous contribuez à construire la thanatopraxie de demain.

Funeraire-Info: Aviez-vous pris depuis longtemps la décision de participer au salon, ou vous êtes vous décidés dans les derniers six mois ?

SPTIS : Nous avons réservé notre stand dès que les dates ont été annoncées

Funeraire-Info: Comment avez-vous trouvé l’organisation de Funexpo ?

SPTIS : Une bonne organisation pour les visiteurs, beaucoup moins bonne pour les exposants car nous avons eu par exemple pendant 3 jours dans nos pieds un coffret électrique que nous n’avions jamais demandé…

Funeraire-Info: Qu’avez-vous pensé des visiteurs du salon ? Êtes-vous satisfaits de la fréquentation de votre stand en terme de quantité ? De qualité du visitorat (décideurs, acheteurs…)

SPTIS : Le nombre de visiteurs est visiblement inférieur au salon funéraire de Paris, nous avons trouvé qu’il y avait pas mal de « touristes » sans but précis. Nous avons enregistré 61 visites qui sont pour nous toutes intéressantes. Dialogue et échange avec des confères adhérents ou non au SPTIS. Prise de contact avec d’éventuel partenaire qui sont venus nous rendre visite.

Lire aussi :  Pompes funèbres MANGEL, cimetière, funérailles… L’actualité du 5 juin 2018

Funeraire-Info: Avez-vous eu le temps de parcourir les allées ? Si oui, qu’avez-vous pensé des exposants ?

SPTIS : Absolument pas eu le temps hélas ! Même pas eu le temps de venir vous rendre visite sur votre stand, Désolé

Funeraire-Info: Dans quels salons pourra-t-on vous voir dans les deux prochaines années ?

SPTIS : Sans aucun doute lors de celui de Paris en 2015, pour 2016 à Lyon c’est encore trop tôt pour se prononcer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here