Le Salon Funéraire 2015 de Claire, thanatopractrice dans l’Est

0
482
Claire à Villepinte
Jean Monceau de l'IFT, Guillaume de FI, Sébastien Boukhalo et Claire Sarazin.

De nombreux thanatopracteurs en goguette au Salon Funéraire Paris. Claire Sarazin a fait le déplacement depuis Danjoutin dans l’est de la France pour participer à l’évènement, faire ses courses et rencontrer les collègues pour se raconter des histoires de thanatopraxie !

– Comment avez-vous trouvé cette édition 2015 du salon Funéraire ?

J’ai apprécié ces 3 jours passés au salon. Malgré les fouilles à l’entrée, l’atmosphère n’était pas plombée par les attentats. L’ambiance était plutôt décontractée, les visiteurs participaient aux divers jeux et concours et se pressaient au Funématon.

– Que veniez-vous chercher à Funéraire Paris 2015 ?

J’étais venue faire quelques emplettes thanatopraxiques et je devais également rencontrer quelques personnes. Enfin, ça c’est la version officielle… C’était surtout l’occasion de retrouver mes confrères et amis et de renouveler mon stock de porte-clefs et de stylos. Le salon, c’est un peu notre fête annuelle.

– Avez-vous vu auprès des exposants des produits qui vous intéressaient ?

J’ai vu beaucoup de choses intéressantes : En dehors des stands de nos fournisseurs de matériel et de produits, qui allument et font danser plein d’étoiles dans nos yeux de Thanatopracteurs, j’ai vu des articles design et colorés, des cercueils très originaux, des véhicules superbes…. Et aussi des nouveaux concepts plus ou moins viables d’après moi. J’ai été heureuse de rencontrer Christophe Ballereau de Mondoyen , qui m’a donné de très bons conseils en corrigeant la copie assez lamentable que j’avais rendue au concours de la plus belle plume. J’envisage même très sérieusement de lui demander un stage.

– Quels sont les stands qui vous ont le plus marqué et pourquoi ?

Cette année, ce sont les cercueils qui m’ont le plus marquée. J’en ai vraiment vu de très beaux et originaux. De l’art funéraire, en somme.

PS: Vous pouvez noter le sourire de Guillaume Bailly sur la photo. Fatigue suite au Salon ou peur d’être entouré de thanatopracteurs ? Nous allons enquêter !

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

PS2: Claire et Sébastien sont repartis avec des livres de notre stand, nos conseillers en thanatopraxie venaient de fêter leurs anniversaires quelques jours auparavant. Un âge de jouvencelle pour Claire, mais canonique pour Sébastien ! Sans rancune mon vieux, nous avons été heureux de t’offrir « Mes (nos) Sincères condoléances » !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.