Le suicide en France aujourd’hui

1
1163

Pour finir ma chronique de la semaine consacrée aux troubles mentaux, je vais vous parler ici du suicide. De nombreuses études ont été faites sur le sujet, je ne reviens donc pas ni sur les causes ni sur l’impact sociologique que le suicide génère. Je tiens juste à faire un rapide état des lieux car le suicide reste la première cause de mortalité pour tous les malades atteints de troubles mentaux.

Comprendre le suicide … une affaire bien complexe, si bien qu’on en parle moins, ou mal. Pourtant c’est un phénomène plus meurtrier que les accidents de la route.

En moyenne nous dénombrons pas moins de 10 000 suicides en France, soit une moyenne de 25 décès par jour.

Inégalités 

Les hommes sont plus touchés que les femmes. En effet, trois quart des actes de suicide sont commis par des hommes et ce constat s’étend à la plupart des pays.

Les tranges d’âges les plus touchées sont les 45-54 ans, pour 21 décès sur 100 000 habitants et ce chiffre grimpe à 30 chez les plus de 75 ans. Pour autant c’est les jeunes que le suicide fait des ravages. Il reste la première cause de mortalité – environ 20 % – tandis que chez les plus de 75 ans le suicide ne correspond qu’à 1% des causes du décès.

Causes

D’après la plateforme SOS amitié les premières raisons évoquées restent la solitude et la dépression. On retrouve ensuite les maladies physiques, et les problèmes de couple et de famille.

Moyens

La pendaison reste le premier moyen de suicide en France avec un taux de 53 %. Ici encore une inégalité existe entre les hommes et les femmes. Si les hommes préfèrent les armes à feu à 18,3 % des cas contre 2,6 % pour les femmes, ces dernières sont 23,2 % a préféré les médicaments pour mettre fin à leur jour contre 6,2 % des hommes.

Catégories sociales et régions

La Bretagne est la région la plus touchée par le suicide viennent ensuite les régions du Nord, et du Sud-Ouest, même si l‘Observatoire National du Suicide ne s’autorise pas d’explaction précise, il n’en demeure pas moins qu’il s’agisse des régions les plus rurales mais aussi ouvrières. Nous retrouvons en revanche le taux le plus faible en outre-mer, avec moins de 5% de décès en Martinique.

Un agriculture se suicide en moyenne tous les deux jours, soit plus de 20 % supérieur à la moyenne nationale.

Les tentatives de suicide ne sont pas en reste dans ces chiffres alarmants. Chaque année, c’est 200 000 personnes qui tentent de mettre fin à leur jour, soit vingt fois plus que les suicides. Cela concerne principalement les adolescentes de 15 à 20 ans ainsi que les femmes de 40 à 50 ans.

L’ONS précise que ces chiffres sont sous évalués car certaines morts classées comme inconnues, ou violentes n’apparaissent pas dans ces données.

Rappelons aussi que pour l’INSERM, 90 % des suicides sont dus à un trouble mental, avec en tête la dépression.

Source : Observatoire National du Suicide.

La semaine prochaine retrouvez ma chronique dès 10H chaque matin. Un sujet plus leger pour la semaine prochaine à découvrir dès lundi sur Funéraire Info. 

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.