Les 25 ans de Point-Funéplus en Vendée

0
784
25 ans de Point-Funéplus

L’actualité était chargée en ce mois de Juin et en particulier ce 6 juin. 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie, la reine Elizabeth, Barack Obama, Vladimir Poutine, Angela Merkel se retrouvaient en France, répondant à l’invitation de François Hollande. Pendant ce temps à Saint Jean de Mont, les équipes de Point Funéplus, sous la direction de Loïck Rodde, organisaient leurs Journées Nationales et réunissaient leurs affiliés et leurs fournisseurs pour fêter les 25 ans du réseau.

Une centaine de professionnels du Funéraire avaient rendez-vous en Vendée pour deux jours placés sous le signe de la détente et du travail. Loïck Rodde, PDG de Point Funéplus est revenu sur la genèse du Réseau et sur les difficultés du début pour créer le premier réseau fédérant des entreprises du funéraire. Il a souligné la dimension humaine du réseau et de l’équipe et a rappelé les fondamentaux, à savoir, aider les entreprises de pompes funèbres pour progresser collectivement.

Des affiliés et des fournisseurs, un collectif animé par les équipes de Funéplus

Après l’intervention de Loïck Rodde, Xavier Rodde, Antony Fallourd et Christophe Blanchard se sont succédés pour évoquer les actualités et les ambitions du réseau qui représente 348 affiliés et 564 points de vente. Depuis les journées nationales de Strasbourg, l’actualité a été riche : dans le domaine des contrats obsèques avec Funéplus tranquillité en partenariat avec JPV assurances, la présence au salon funéraire du Bourget, l’assurance monument, la formation en e-learning. Mais l’actualité de Funéplus, c’est aussi le futur avec le livret d’aide après décès qui va être reformaté, le site internet qui va se moderniser. Les axes sont simples : implication du réseau et des affiliés et communication avec l’aide de l’agence Le Grand B, une agence de conseil et stratégie.

Lire aussi :  AdVitam, comment se faire rembourser les frais d’obsèques ?

Les temps forts

« Le funéraire de demain », une table ronde animée par Olivier Géhin de Funéraire-Magazine avec Loïck Rodde, Sylvestre Olgiati de Memograv et Bernard Carignant de Simo Funéraire qui ont notamment évoqué les évolutions législatives et les évolutions comportementales des familles. Des des tables rondes donnant lieu à restitution devant les participants ont créé le second événement. Elles étaient organisées autour de trois thèmes : les 10 actions pour le développement commercial du réseau, comment un affilié peut-il être un acteur de ce développement et enfin, Funéplus en 2019, que faire pour les trente ans ? Un bel exemple de démocratie interne permettant aux affiliés de faire passer des messages pertinents et impertinents vers les responsables du réseau.

Porter le maillot et mouiller le maillot, c’était finalement le message de cette rencontre, faire connaitre la marque à son niveau et jouer collectif pour assurer son développement et sa notoriété aux services de ses affiliés et de ses partenaires.

De nombreux entrepreneurs de pompes funèbres étaient présents dont Joël Legrand, des pompes funèbres Legrand, le premier affilié du réseau ou encore Jérôme Racaud, de « Chantonnaisienne – Les pompes funèbres«  à Chantonnay qui a adhéré aux valeurs de Point-Funéplus récemment, en début d’année. Ont répondu également présents des partenaires comme Bernard Carignant de la société Simo Funéraire, Sylvestre Olgiati de France Funéraire, Bernard Maffre des granits Michel Maffre, Michel Smeets d’Enaos, Rodolphe Nicolas de Fimo, Jean-Pierre Violier de JPV assurances, sans oublier les équipes de Hyodall et de Solas conseil.

Lire aussi :  Bernier Probis vient d’acquérir F.A.M.A. en région parisienne

Les Journées nationales de Point Funéplus ont aussi réservé des moments de convivialités et de bonne humeur, ont permis aux participants de découvrir Saint Jean de Monts sous le soleil en Rosalie, et de faire plus ample connaissance au cours des apéritifs et des dîners. Vivement les 30 ans à …

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.