Les convois en pleine chaleur, comment gérer au mieux vos décès ?

0
314
convois en pleine chaleur

Ce sont les tongs aux pieds et un bol de fraises à la main que je vous écris aujourd’hui. Tout ça pour vous dire que ça fait un petit moment que le soleil brûle d’amour pour nous et d’après les prévisions météo, ça n’est pas prêt de s’arrêter. Canicule cette année ? En tout cas c’est possible. À ceux qui l’ont déjà connu ou à ceux qui s’apprêtent à le vivre, petits conseils glacés pour gérer au mieux vos convois en pleine chaleur, cet été.

Gérer les décès

Qui dit fortes chaleurs, peut éventuellement dire pic de décès, le même à peu de choses près que vous avez à gérer en hiver au moment de la grippe, du froid, et des nez qui coulent. Il faut avoir la même considération avec chaque famille, même si trois en même temps arrivent dans votre agence. Pas facile. La chaleur doit vous pousser à une chose : un sens aigu de l’organisation. Rien ne doit être laissé au hasard, vos employés doivent être briefés et n’hésitez pas à faire appel à de la main d’œuvre supplémentaire en cette période, quitte à demander de l’aide à la concurrence sur les convois. En tant de crise, faites appel à votre bon sens. Les obsèques doivent être gérées au mieux, et tout doit être calibré, soins de conservation, église, cérémonie, comme d’habitude en fait, mais avec encore plus de vigilance.

La chaleur et vous

Endossé dans votre costume, gardez la tenue, ne faites pas comme moi en allant en tongs au bureau, je suis chez moi personne ne me voit, vous oui. Si une personne est en chemise à manches longues, tout le monde doit l’être, idem avec les chemisettes, il n’y a rien de pire que du dépareillé. Privilégiez les chemises en coton, ça va de soi. En revanche, même si cela paraît évident, éviter les repas copieux le midi avec vos collègues, exit l’alcool aussi, privilégiez le frais et buvez beaucoup d’eau.

Équipez votre agence : si vous n’avez pas les moyens de mettre la clim, pensez au moins à un brumisateur pour vos équipes et à un petit ventilo. Pour la cérémonie, essayez au maximum de bénéficier de la fraîcheur des églises au lieu de rester dehors au soleil chewing-gum à la bouche, et lunettes de soleil vissées sur le nez – et ce en toutes saisons.

Pensez à vos thanatos et au défunt, faites vérifier vos équipements, la climatisation dans les salons et la fraîcheur du labo. Les soins sont en hausses à cette période de l’année, ça n’est pas pour rien, usez de pédagogie avec la famille. Idem dans le corbillard, si vous n’avez pas fait réviser la clim, allez-y tout de suite. N’en abusez pas en revanche, une cérémonie avec la voix enrouée, ça n’est pas terrible.

La chaleur et la famille

Parlez à la famille, elle comprendra, elle vit sur la même planète que vous, et elle aussi… elle a chaud. Vous avez des parapluies quand il pleut au cimetière ? Prévoyez la même chose, une tonnelle, des brumisateurs à distribuer ou des bouteilles d’eau, il n’y a rien de pire qu’une cérémonie au cimetière sous le soleil.

En agence, proposez-lui de l’eau, éventuellement du café et du thé, la chaleur permettant de réguler la température corporelle, bien mieux qu’un verre d’eau glacé.

Au petit soin avec la famille mais aussi avec vos employés, c’est important.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.