Les enseignes et réseaux au salon du Bourget

0
796

Le salon du Bourget a été sans conteste le salon des franchiseurs et des réseaux. Tous ou presque y étaient présents, pour les membres de leur réseau, mais aussi pour en séduire de nouveaux.

IMG_1813-1024x768-300x225 Les enseignes et réseaux au salon du Bourget
Le mur des remerciements de Roc-Eclerc, avec tous leurs affiliés

Roc-Eclerc, immanquable

A tout seigneur, tout honneur : Roc-Eclerc était présent sur le salon, et il était impossible de les manquer : pile face à l’entrée, à un des emplacements les plus stratégiques. Le numéro deux du marché y arborait ses nouvelles couleurs et son nouveau logo, réinterprétation de ses fondamentaux dont nous vous avons dit tout le bien que nous en pensions.

Sur le stand, l’équipe de direction au complet, Sandrine Thiéfine et Christine Pagnac en tête, accueillant les visiteurs. Paris est l’occasion pour beaucoup de franchisés de venir saluer leurs interlocuteurs habituels, et cette année, ces même franchisés étaient à l’honneur, comme à travers ce tableau ou étaient inscrits tous les nomes des membres du réseau « C’est une façon de les remercier et de rendre hommage à leur travail quotidien » nous explique Sandrine Thiéfine.

Mais le stand était aussi à destination des futures enseignes. Suite à la participation du groupe Roc-Eclerc au salon des franchisés, l’enseigne tenait à montrer à ses contacts le meilleur d’elle-même. Opération réussie haut la main.

IMG_1864-1024x768-300x225 Les enseignes et réseaux au salon du Bourget
Le choix Funéraire, bien présent

Le Choix Funéraire

Le Choix Funéraire également était dans une opération de conquête. Totalement différent dans son fonctionnement, le réseau propose une structure associée sous la forme de coopérative au lieu de la franchise et une mutualisation des achats et compétences. Il revendique ainsi la première place des structures de pompes funèbres associées.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

Si les nouveautés proposées par le réseau ont été nombreuses, comme le nouveau concept de magasin funéraire récompensé, Philippe Martineau, directeur général du réseau, annonce des nouveautés et des projets encore plus nombreux dans le futur.

De quoi attiser la curiosité, mais patience. Funéraire Info se tiendra aux première loges pour vous en informer.

IMG_1757-800x600-300x225 Les enseignes et réseaux au salon du Bourget
Fin du montage du stand Pascal Leclerc, le mercredi soir : Philippe Gentil y était déjà

Pompes Funèbres Pascal Leclerc, marathoniens

Le stand des Pompes Funèbres Pascal Leclerc était également très fréquenté. Comme ses confrères, le réseau était en quête de nouvelles enseignes, cherchant à accroitre le nombre de points de vente et sa présence sur le territoire.

En pointe, le toujours très sympathique et sollicité Philippe Gentil tenait encore sa place de « marathon man » du funéraire. Sur le stand pour y rencontrer les visiteurs, dans les allées pour s’imprégner de l’offre des exposants, on ne sait comment, il trouvait un instant à accorder à chacun.

IMG_1809-1024x768-300x225 Les enseignes et réseaux au salon du Bourget Un festival de grandes enseignes

Le réseau Funéris (en G47), créé en 1990, présentait son réseau et ses produits, parmi lesquels le contrat Funéris Prévoyance, créé par les professionnels. Thierry Céotto, Président du réseau Funéris, Ophélie Chauffert, responsable Marketing et communication, soulignaient avec joie le dynamisme du réseau et l’intérêt que portaient les visiteurs à son stand.

Le réseau Point Funéplus en C61, mettait en avant la mutualisation des moyens des petites entreprises qui le composent sous la houlette de Loick Rodde, PDG de la structure. Antony Fallourd soulignait la mise à disposition de ses membres de moyens importants en terme de communication, de développement ou de formation. Un argumentaire auquel se sont montrés sensibles de nombreux visiteurs.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

Lost Funéraire proposait ses formules et sa méthode, détaillées par Rémi Cailhau, le directeur commercial.

Le GEFF, Groupement des Entreprises Funéraires de France, insistait sur la souplesse de sa formule d’adhésion, et son président Philippe Rollet insistait particulièrement sur la nécessité pour les indépendants de s’unir afin de mieux résister à une concurrence implacable.

Le salon des enseignes ?

Il y en avait pour toutes les visions du funéraire, toutes les formules : cette année, les réseaux étaient présents en force, et absolument immanquables. Si beaucoup de professionnels se sont montrés intéressés, pour développer leur entreprise, voire organiser leur propre concurrence, d’autres en revanche se demandaient si il était possible de continuer à exister dans le funéraire en restant petit et indépendant. Et, dans la positive, pour combien de temps encore ? Une vaste question qui se posera avec plus d’acuité encore dans le futur. Nous poserons la question à Jean Ruellan, directeur marketing et communication des Pompes Funèbres Générales (OGF / PFG) qui le vendredi, était sur salon et que nous avons eu l’occasion de saluer sur le Stand de la CPFM, avant de le voir arpenter les allées du salon pour sans doute nouer des contacts pouvant déboucher sur des partenariats entre le géant du funéraire Français et des petits exposants chanceux…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.