Les pompes funèbres en 2025

2
987
"Euh, patronne, c'est vous qui avez dessiné le nouvel uniforme de Maître de Cérémonies ?"

Vous avez passé de bonnes vacances ? Tant mieux. Parce que vous avez de la lecture à rattraper, Funéraire Info n’étant pas resté inactif cet été. Bienvenue, donc, au sein de notre formule 2013 – 2014, résolument tourné vers l’avenir. Tiens, justement, puisqu’on parle d’avenir…

dark_vador_leia_tire_sur_mon_doigt-300x197 Les pompes funèbres en 2025
"C'est vous qui avez dessiné le nouveaux uniformes de Maître de Cérémonies et de porteur ? Parce que j'ai quelques réserves à exprimer ?"

Le gouvernement aussi a fait sa rentrée, commençant fort par un séminaire sur « la France en 2025 » dont l’intérêt n’aura échappé qu’à tout le monde. Mais après tout, puisque des ministres prennent le temps de se distraire en imaginant la France dans douze ans, pourquoi pas nous ? Jouons un peu et reprenons en douceur.

Nous travaillons toujours aux pompes funèbres. Nous sommes en 2025

Demain les crématoriums

Le domaine qui subira sans doutes les évolutions les plus marquantes sera celui de la crémation. L’on peut subodorer, en effet, que notre « retard » en matière du nombre de crémations par rapport à nos voisins européens, du Nord surtout, sera comblé au fur et à mesure.

Ceci impliquera la résolution de plusieurs problématiques. La première, lutter contre les déserts crématistes d’un côté et la surpopulation de l’autre. A travers de nombreux articles, nous nous en sommes faits l’écho, et de nombreuses personnalités de monde du funéraire travaillent à la question. Le tout est de savoir si, dans douze ans, ils auront trouvé une solution (ce qui est en réalité déjà fait) mais, surtout, si ils auront réussi à la mettre en œuvre.

Cette multiplication des crémations va sans doute les rendre majoritaires par rapport aux inhumations, et pousser à des nécessites d’adaptation du marché. L’offre urne deviendra tout aussi stratégique que celle du cercueil. Les columbariums ne seront plus un ajout au cimetière, mais un endroit primordial. La marbrerie devra s’adapter en proposant des monuments dédiés et mixtes.

Reste à savoir si la crémation sera toujours une crémation, ou si le procédé aura évolué. L’on entends ici et là parler de crémation nucléaire, ou à l’hydrogène, et certains de ces procédés sont au point. 2025 sera-t-elle l’année ou, homologués et acceptés par la population, ils prendront leur essors ?

Lire aussi :  Crématorium sous l'eau, enterrement en Hyundai… L’actualité du 4 juin 2018

D’une façon plus générale, les cercueils seront ils toujours en bois, ou le carton prendra-t-il la main ?

star_trek_vieux-300x150 Les pompes funèbres en 2025
"Crémation, Monsuer Spock !"

Croque-morts 3.0

Le 2.0, c’est terminé. Manuel Valls a décrété que, pou 2025, il souhaitait une police 3.0, et il est question d’honneur ici : nous ne resterons pas à la traîne !

Mais le croque-morts du futur sera-t-il virtuel ? Ne pensons pas robot : le jour ou les robots pourront remplacer une bonne équipe de porteurs n’est pas arrivé, fort heureusement, parce que ce jour là, ce sont tous les travailleurs qui seront remplaçables, et notre mode de vie tout entier à repenser.

Mais de plus en plus, aujourd’hui déjà, les familles sont en quête du meilleur rapport qualité/prix par le biais d’internet. En 2025, les familles passerons-t-elles des commandes d’obsèques directement sur leur ordinateur ou leur tablette ? Difficile, tant l’aide d’un conseiller funéraire est indispensable, tant pour conseiller dans la jungle juridique que pour l’aspect humain, rassurant et à l’écoute. Une organisation des obsèques virtuelle, par webcam ? Pourquoi pas.

Certainement, une gamme nouvelle de services et d’assistances, dont beaucoup existent déjà aujourd’hui, sera mise à disposition des familles, qui en usera aussi naturellement que la chambre funéraire aujourd’hui.

lesenvahisseurs-228x300 Les pompes funèbres en 2025
"Tu te fous de moi ? Je t'avais dit que c'était une soucoupe corbillard, et que je voulais du noir. Du noir, bon sang, pas du jaune !"

Mon thanatopracteur chez les cosmonautes ?

La thanatopraxie ne sera pas en reste. Utilisera-t-on encore du formol en 2025, ou le produit d’embaumement sera-t-il bio, plus efficace, moins polluant et moins cher que ce bon vieux fluide ? Les quelques thanatopracteurs que nous avons interrogés sur les produits de substitution présents aujourd’hui sur le marché sont unanimes : intéressants sur le papier, mais pas du tout au point. Les labos ont donc encore du boulot.

Lire aussi :  Accident de corbillard, D-Day, centre funéraire de Sète...L’actualité du 7 juin 2018

Mais, est-ce que les thanatopracteurs habillerons leurs défunts avec leurs vêtements, à la fin du soin, ou avec une tenue biodégradable. L’Europe, sous l’impulsion Allemande, étudie en effet la possibilité d’imposer un uniforme aux morts. Des vêtements biodégradables, qui ne créent aucune trace lors de la décomposition ou de la combustion. Voilà encore un projet qui va soulever la joie des souverainistes en pensant à leurs futurs scores aux élections.

Le futur, c’est déjà hier, l’avenir, c’est maintenant, quel présent demain ?

Cet article ne tend pas à être exhaustif. Déjà parce que nous avons tous notre vision du futur, ensuite, parce que les facteurs à prendre en compte sont nombreux, enfin, parce que nous n’avons pas traité ici de tous les aspects. A quoi ressemblera le marché, techniquement, qui en seront les acteurs dominants et les grands perdants, vers quoi les rites funéraires auront évolué, retour du religieux ou triomphe du civil, et d’autres choses auxquelles nous n’avons pas pensé.

robot1-300x300 Les pompes funèbres en 2025
"L'équipe de porteurs ? Du matériel obsolète. C'est moi, maintenant, l'équipe de porteurs"

Il est vrai que, au bureau, en train de siroter le café de la machine et les croissants rassis de la supérette parce que le boulanger n’est pas encore revenu de vacances, c’est moins propice pour réfléchir que, disons, sous les ors de l’Elysée, avec des petits fours et un café fraîchement torréfié. Bon, on reste taquins…

Mais, et vous, chères lectrices, chers lecteurs, comment voyez-vous les pompes funèbres de demain ? Faites-nous parvenir vos contributions, une vision globale ou une idée précise sur un thème. Vos contributions seront synthétisées dans un dossier à paraître bientôt. Et la meilleure contribution verra son auteur(e) mis(e) à l’honneur dans Funéraire Info. L’occasion de vous faire un peu de publicité, ou juste de frimer auprès de vos collègues.

A vos claviers

Vos contributions pour cet article sont à faire parvenir à : g.bailly@afterweb-venture.fr

2 COMMENTAIRES

  1. Bon, le lien marche pas, ça va etre réparé sous peu, mais je pense qu’en 2025, la cremation sera encore plus has been que l’enterrement classique, et qu’on pratiquera la cryodessiccation (ouais, ben cherchez, j’vais pas vous macher le boulot en plus…) et qu’on aura des tours de presentation des défunts a la place des cimetierres, un peu a la maniere des distributeurs automatiques rotatifs, pour un gain evident de place…..

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here