Les réseaux sociaux et les entreprises de pompes funèbres, le challenge

0
370
les réseaux sociaux et les entreprises du funéraire
étude Hootsuite

Les réseaux sociaux et les entreprises de pompes funèbres : depuis plusieurs années maintenant les réseaux sociaux donnent des outils qui servent aux entreprises. Depuis quelques temps nous observons un nouveau phénomène qu’est l’émergence des vidéos et de l’importance prise par LinkedIn – qui se rapproche de Facebook- avec un net recul observé pour Viadeo et Google +. Dans le trio de tête l’on retrouve Facebook, Twitter et LinkedIn, petit 4ème sur la liste, YouTube.

Facebook, le réseau social préféré des entreprises

Pourquoi ?  C’est surtout utile pour les entreprises de moins de 100 salariés. Évidemment cela permet une meilleure communication de l’entreprise, mais contrairement à LinkedIn, Facebook reste davantage privé. Les secteurs B2B et B2C ont des problématiques différentes et donc un usage des réseaux sociaux différent. Facebook permet aussi une grande aisance à la fois sur le nombre de caractères à poster que sur les photos et les vidéos, contrairement à Twitter plus restreint à ce niveau. Le partage sur Facebook est viral et permet de communiquer aisément avec un lâcher prise, en ne se souciant plus que des audiences.

Les entreprises du funéraire et les réseaux sociaux

Même problématique qu’au-dessus, sur Facebook l’on retrouvera parfois des pages privées ET perso, parfois uniquement perso où l’on parle de son entreprise et parfois l’inverse. Mais la plupart des entrepreneurs commencent à comprendre l’enjeu d’un tel réseau qui même s’il n’est pas toujours alimenté permet de maîtriser sa présence en ligne, parfois plus facilement qu’avec un site internet, comme on vous l’avait expliqué ici et pour la marbrerie ici. L’on retrouve davantage les entreprises famillales sur les réseaux sociaux, le funéraire mise, et l’a bien compris sur la dimension humaine du secteur et donc de la personne qui la porte. Quant à LinkedIn, ou encore WhatApps, ces réseaux sociaux sont davantage utilisés par les grosses entreprises ou les dirigeants, patrons, présidents.

Pinterest et Instagram à la traîne pour les entreprises du funéraire

Évidemment difficile de prendre en photo le convoi ou la cérémonie au cimetière. Étant donné que ce sont des réseaux sociaux de l’image, ces derniers sont davantage prisés par les fleuristes ou coiffeurs que par le secteur funéraire, par définition beaucoup plus discret.

(Cela dit on s’y est mis avec Funéraire Info, ici, n’oubliez pas de vous abonner !)

Les réseaux sociaux et les entreprises du funéraire de plus de 1 000 salariés, la communication d’entreprise.

Pour les très grosses structures, et il y en a peu, les entreprises possèdent un service communication qui mise sur des réseaux bien particuliers. En tête Sharepoint, suivi de Yammer pour les PME c’est Workplace qui gagne en succès et Slack pour les TPE. Ces réseaux sociaux ne servent pas à faire de la publicité externe mais à communiquer plus efficacement de manière interne dans l’entreprise.

Les réseaux sociaux et les entreprises de pompes funèbres , quels impacts ?

Le premier en tout point : renforcer la relation client, puis il s’agit de générer de nouvelles opportunités, c’est également une manière de faire de la veille d’entreprise en regardant ce qui se passe chez la concurrence. Les réseaux sociaux, que ce soit Twitter, Facebook ou encore LinkedIn sont aussi un formidable moyen d’avoir un retour client rapide et donc d’adapter la stratégie d’entreprise. Que ce soit pour les grosses ou les petites entreprises c’est aussi un moyen de rester proche de sa clientèle en créant un lien pré et post vente et un service client qui est en amélioration, car on le sait, si les réseaux sociaux peuvent être un formidable atout, il suffit d’une seule remarque négative pour qu’elle se propage à la vitesse de la lumière.

Quelles sont les entreprises du funéraire à ne surtout pas manquer sur les réseaux sociaux ?

  • Pilato, très présent sur les réseaux sociaux est ici sur Facebook avec des photos et des explications régulières ainsi que tous les événements de la marque dans l’année, les agents commerciaux comme Oliver Defrancq utilisent également Facebook à des fins de prospective.
  • Idem du côté de la formation, chez Nova, une page Facebook est consacrée pour annoncer les dates de formation mais aussi les inaugurations et les résultats de diplôme. Amegapub, Ameganet et tous les conseillers et responsables participent à la chaîne numérique de l’entreprise.
  • Côté HYGECO, est c’est assez récent, vous retrouverez le groupe sur linkedIn en français et anglais puisque n’oublions pas qu’HYGECO est un groupe aux dimensions internationales
  • Idem pour Pompes Funèbres de France dont la communication par LinkedIn est particulièrement efficace.
  • Sur ce réseau social l’on retrouvera également OGF, FUNECAP, ROC ECLERC donc comme je vous le disais un peu plus haut, les grosses structures du funéraire.

Certaines entreprises valent également le détour sur Facebook, je pense particulièrement à :

  • FunérArts, mais aussi à En sa Mémoire, nous bien sûr, à Funéraire-Info.
  • Les réseaux sont également bien présents: Funéplus, Le Choix Funéraire.
  • Les thanatopracteurs sont également de plus en plus présents sur les réseaux sociaux, et n’hésitent pas à avoir plusieurs comptes, un privé et un professionnel afin de parfaire leur clientèle et leur image, également les syndicats comme la CFTC les formations telles que EFFA et les transporteurs.
  • Idem du côté de la marbrerie avec les conseils dispensés par Fidès Funéraire.
  • Le deuil n’est pas en reste avec les associations ou les aides au deuil, comme La Petite Gomme, ou encore Aux Noms des Petits Anges.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.