Louvain, Funeral@work, le salon funéraire à « la sauce belge »

0
903
funeral@work
funeral@work, Funéraire-Info

Le week-end dernier se tenait Funeral@work 2015 à Louvain, Funéraire-info ne pouvait se rendre à ce RDV. La rédaction a donc délégué Emmanuel, Gwenaëlle et Simon comme envoyés spéciaux pour couvrir l’évènement, prendre des photos et nous décrire l’ambiance.

L’équipe d’enhommage.fr que vous aviez rencontré à Funexpo en novembre dernier c’est acquittée parfaitement de sa mission, comme d’habitude. Nous les en remercions!

 

Funeral@work vu par les équipes d’enhommage.fr

 

Les  7 et 8 février se déroulait le salon du funéraire à une trentaine de kilomètres de Bruxelles.

La charmante équipe de Funéraire info a mandaté l’équipe nordiste d’enhommage.fr pour réaliser  un reportage sur ce salon « made in belgium« .

Nos pays sont frontaliers, nos passions pour le foot, la bière et les frites communes.  En revanche, côté « business et image » : l’ambiance dégagée par le salon, donne une toute autre approche de celle perçue chez son voisin français.

Le « sans limite » :

En arrivant, nous avons été interpelés par la taille des « limousines corbillards taille XXL ».

Difficile de cadrer les  photos, compte tenu de la taille impressionnante de ces « palaces roulants »

Côté pratique : les manœuvres doivent s’avérer périlleuses

Côté sobriété : vous êtes certains d’être remarqués!

Coté HIGH TECH

Des imprimantes 3D pour reconstituer le buste et le visage d’un être disparu…

« L’esprit so déco » : 

Des urnes,  conçues pour être exposées comme des « objets d’art » dans les habitations (la législation autorise la conservation des cendres à son domicile) qui :

– se superposent dans des compartiments formant un lampe « tendance » ou un photophore « zen » (attention en superposant les réceptacles à cendres, il y a un risque de confondre Pépé Maurice ,Mémé Jeanine  et le Grand Oncle Albert )

Lire aussi :  1er Salon du Funéraire Grand Sud, devenez exposant!

– se démultiplient : dans des urnes miniatures pour être partagées à chacun des  proches (en France, elles seraient commercialisables comme boîtes à bijoux)

– se hissent sur un piédestal : pour reposer sur un socle dans le jardin familial

– se fondent sur des étagères tout droit sorties d’un magazine de décoration

Côté cercueil : le bois, toujours leader, côtoie l’osier très apprécié et le carton plus marginal. Le bombé du couvercle disparait pour laisser place à des formes lisses et rondes aux couleurs d’un bois naturel.

Pour l’aménagement ou le relooking d’une pompe funèbre? sans aucun doute, pour habiller les salons et agences funéraires dans un esprit « cosy », le choix et goût sont au rendez-vous!

Des bijoux en souvenir : en bague ou pendentif, les empreintes digitales du défunt  gravées pour l’éternité.

« Le monument : l’art du recueillement « 

En trois mots : Galets, graviers, acier! Peu d’exposants traditionnels, les belges resteraient-ils de marbre face aux matériaux plus traditionnels?

« COCORICO »

Nous avons pu voir quelques exposants français sur des produits tels que les registres de condoléances Desplanches ou encore Céramiques de France

« Le calme et la rigueur » 

Des stands bien alignés et bien rangés. Un parcours simple et fluide.

En revanche, peu de visiteurs dans les allées en ce dimanche matin, certains exposants évoquant beaucoup de décès  et espérant le pic du dimanche après-midi.

En conclusion un très beau salon,  des idées d’aménagement et d’articles funéraires  à dupliquer !

L’équipe d’enhommage.fr pour Funéraire-info

Pour en savoir plus sur enhommage.fr, contacter Gwenaëlle ou Emmanuel.

L’objectif du site est  d’apporter « du confort du réconfort aux familles » en les déchargeant de nombreuses démarches fastidieuses et en leur permettant de «se concentrer sur l’essentiel ».

Lire aussi :  Une nouvelle méthode de dispersion des cendres avec WAY

La plateforme enhommage.fr offre ; en complément de l’accompagnement des pompes funèbres, une palette de services pour organiser le jour des obsèques et ceux d’après.

Visite en images…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here