Monument : le changement c’est maintenant !

0
479

La troisième et dernière partie de la saga « avenir de la marbrerie » va vous amener à penser le métier autrement. Si les tendances changent aussi vite que vous changez de slip dans le monde en général, la marbrerie n’est pas encore touchée, mais ça vient !

Bref résumé des conseils précédents

Il nous reste une dernière chose à explorer pour  que vous puissiez voir le futur de votre entreprise de manière positive.

Jusqu’à maintenant nous avons vu que :

– vous deviez vous adresser aux collectivités (pensez aux associations d’anciens combattants aussi, plaques commémoratives pour les obsèques de leurs camarades, entretiens des monuments aux morts … ). 1er article ici.

– vous deviez vous adresser à vos clients de façon régulière via une newsletter. Article 2 ici.

Le changement, c’est maintenant !

Pour citer un politique célèbre, mais il faudra vraiment le faire !

Maintenant, vous allez vous adresser à vous-même et vous demander ce que vous pouvez changer dans la marbrerie. C’est ce qu’a fait Funéral Concept en lançant les monuments en fer et en bois, ou Acanterra en repensant complètement le design du monument funéraire.

Il va falloir repenser esthétique, mais aussi prix. Les clients des marbriers sont soit des personnes âgées qui prévoient leur dernière demeure, ou bien leurs enfants qui sont contraints par un décès de choisir la dernière demeure de leurs parents. Et tous, surtout les seconds, doivent être convaincus d’une marbrerie qui sait évoluer et se moderniser. Si rien ne correspond à leur budget, ne doutez pas qu’ils se feront leur monument eux-mêmes avec quelque bricoles de chez Casto ou qu’ils iront voir ailleurs si vous n’y êtes pas ! Et il vaut mieux une famille qui achète, même si ce n’est pas la pierre tombale la plus chère, plutôt que pas de famille du tout !

Lire aussi :  Salon Funéraire Grand Sud, les exposants et inscription des visiteurs

Une personne qui entre dans votre magasin et vous dit « j’ai …..€ de budget pas plus » et qui se voit répondre « oui, c’est possible », sera une personne déjà satisfaite de s’être adressée à vous !

Ouvrez votre esprit

Bien sûr il va falloir sortir des sentiers battus. Malheureusement lorsqu’on écoute les nouvelles entreprises qui se lancent auprès des professionnels du funéraire pour distribuer un nouveau concept, on entend souvent dire que c’est un milieu fermé, qui campe sur ses acquis. C’est un tort. Parce que si le milieu du funéraire n’évolue pas, les familles si. Et il faut prendre le train en marche.

Réfléchissez donc a de nouveaux modèles de monuments :

– 4 bordures en granits avec galets colorés à l’intérieur

– 4 bordures en bois traité

– 1 bordure a la tête du terrain avec un chemin de plantes grasses

– quelques chutes qui ne vous servent à rien d’autre disposées en assemblage

N’hésitez pas à faire appel à l’imagination des familles pour personnaliser le tout, ou à des professionnels (Fidès Funéraire par exemple !).

Moderne-300x219 Monument : le changement c'est maintenant !
Paillasse de bois posée au sol avec vases ciment et plantes artificielles
Soleil-300x219 Monument : le changement c'est maintenant !
Pelouse artificielle avec bordures de jardin et fontaine

Refaites ou faites votre catalogue de monuments avec plusieurs gammes :

– Monuments concept (= petits budgets vu ci-dessus, le terme « petit budget » pouvant être perçu comme négatif)

Monuments pleine terre

Monuments avec caveaux

Ainsi la famille sait où regarder et que vos compétence et vos offres sont étendues.

N’hésitez pas non plus à mettre à disposition tous ces catalogues gentiment offerts par les commerciaux de passage ou glanés au salon du funéraire. Entre nous, dans votre placard ils ne servent à rien ! Les familles pourront alors constater que la marbrerie funéraire n’est pas si poussiéreuse et même que les idées y fleurissent.

Lire aussi :  Six Feet Under, Hydrosystem, résurrection, pierre tombale...L’actualité du 15 juin 2018

Cerise sur le gâteau

La clé qui fera également perdurer une activité de marbrerie, c’est l’entretien de monuments. Bien que cela puisse prendre du temps, les sociétés spécialisées ont poussé comme des champignons ces dernières années.

Sur tout monument vendu, n’hésitez pas à offrir un premier passage l’année suivant la construction, et proposez automatiquement un contrat d’entretien. Contrat qui est idéalement réalisé via une assurance obsèques, plus sécurisant pour les familles, qui leur garanti un seul paiement, et donc de n’avoir rien à débourser pour les 10 années à venir.

Voilà, vous en savez plus, si ce n’est sur l’avenir de votre marbrerie, au moins sur mon humble avis à ce propos. Nous ne saurons le fin mot de l’histoire de la marbrerie que d’ici 10 ou 20 ans, et peut-être aurais-je eu tort sur toute la ligne (ce que je déteste au plus haut point !). Mais entre nous, ce serait idiot de ne pas avoir essayé non ? Si vous mettez ces stratégies en place, informez-nous de vos retours !

Bien entendu vos suggestions ou idées sont les bienvenues, tout comme votre avis sur cette série d’articles.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here