Matériel en marbrerie et contrôles obligatoires

0
490
lois travail funéraire
Dédale des lois du travail

Le métier de marbrier ne nécessitait autrefois qu’une pioche,  une pelle et quelques rondins de bois. Et beaucoup, beaucoup d’huile de coude ! Le matériel a évolué, ainsi que son coût, mais attention à ce qui pourrait potentiellement vous ruiner : l’absence de contrôle de vos équipements.

 

Les essentiels

Aujourd’hui fort heureusement pour la santé des travailleurs du funéraire, la mécanique et la technologie offrent une espérance de vie légèrement plus élevée aux marbriers. Légèrement oui, parce que ça reste costaud comme boulot !

La pelle mécanique, meilleure amie des marbriers, sauf quand elle ne passe pas dans les allées étroites des anciens cimetières,  permet de gagner un temps considérable dans le creusement des fosses.

La grue, souvent intégrée au poids-lourd, deuxième meilleure amie des marbriers, sauf quand elle ne passe pas dans les allées étroites des cimetières (pensez à investir dans la Crocopelle si ces problèmes sont récurrents !) est également un atout lorsque l’on doit déplacer des pièces de granit de plusieurs centaines de kilos.

Il y a aussi la débiteuse numérique, la sableuse, le(s) compresseur(s), les disqueuses, les polissoirs … Tout un matériel investi qui coûte une petite fortune, j’en profite d’ailleurs pour souligner ce point aux particuliers qui passent par là : oui un travail de marbrerie peut vous sembler coûter « cher » mais  vous n’avez pas idée du prix d’un disque diamanté pour une débiteuse numérique (un demi SMIC en gros !) !

Bref, ce matériel coûte cher à l’achat, mais chers confrères sachez qu’il pourrait vous coûter encore plus cher si … vous ne l’entretenez pas !

Lire aussi :  Salon Funéraire Grand Sud, les exposants et inscription des visiteurs

Vos obligations

En effet la loi impose à tout employeur que son matériel soit en mesure d’assurer la sécurité des salariés, c’est l’article R. 4322-1 du Code du Travail qui nous le dit. Ceci passe donc par des vérifications plus ou moins poussées.

Je sais : en tant qu’artisan marbrier, vous avez du boulot et les lois en vigueur vous en rajoutent des couches astronomiques ! Il est même quasiment impossible de respecter à la lettre toutes les obligations qu’imposent le Code du Travail, cependant, celles-ci sont importantes puisque l’accident d’un de vos salariés qui serait dû au mauvais entretien d’une machine vous retomberait sur le nez. Au mieux vous écopez d’une condamnation qui mettra en péril votre société, au pire c’est la prison. Entre nous, ça ne vaut pas le coup !

lois-du-travail-funéraire Matériel en marbrerie et contrôles obligatoires
Dédale des lois du travail

La première chose à mettre en place est d’informer les employés du fonctionnement des appareils et machines qu’ils sont susceptibles d’utiliser. Oui, le bon vieux Roger, fidèle à son poste depuis 35 ans vous rira peut-être au nez ! Riez avec lui et demandez lui de signer quand même le papier, vous serez couvert ! C’est à mettre en place avec tout nouveau salarié également.

note-de-service-marbrier Matériel en marbrerie et contrôles obligatoires
Evitez de signer « The Boss » quand même hein …

Vérifications périodiques obligatoires

Ceci peut être confié à un salarié qui en aurait les compétences, vous pouvez également vous en charger vous-même ou faire effectuer cette tâche par un organisme extérieur.

Ci-dessous une liste non exhaustive des équipements et de leur périodes de vérifications :

vérifications-périodiques-installations Matériel en marbrerie et contrôles obligatoires

N’oubliez pas également les planchers si vous avez des mezzanines, le rangement des étagères qui doit garantir que rien ne pourrait en tomber, les portails électriques, les contrôles techniques des véhicules… même la cafetière, si l’on s’en tient strictement à la loi devrait faire l’objet d’une vérification.

Lire aussi :  France Tombale, le bilan du spécialiste du funéraire en ligne

Tout ceci doit être méthodiquement noté dans :

– le carnet de maintenance de chaque appareil

– le registre de sécurité de l’entreprise

Inutile cependant d’écrire qu’un appareil est défectueux d’année en année sans prendre la peine d’effectuer les réparations nécessaires ! Ceci pourrait vous porter un préjudice encore plus important.

Si tout ce suivi vous protège et protège également vos salariés, il vous permettra également de faire bonne figure en cas de contrôle de l’inspection du travail.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.