Mes pères sous les draps verts par André Chabot

0
568

Du mardi 14 janvier au vendredi 7 février 2014, André Chabot expose, Mes pères sous les draps verts, la Chabotopolis, la cité des morts. Venez retrouver la généalogie (imaginaire) d’André Chabot au travers de  Zéphirin Chabot, Ermelinde de Chabot, Brunet Chabot, Victorien Chabot, Josquin Chabot, Eugénie-Marie Chabot, quelques soixante membres de son illustre famille, à Espace Christiane Peugeot, 62, avenue de la Grande Armée, 75017 à Paris.

Une exposition photographique et un rendez vous littéraire le mercredi 15 janvier à 18h30, André Chabot dédicacera son livre  éponyme, prolongement de l’exposition et de la quête de son passé et de ses ancêtres qui ont marqué leurs temps et dont les dépouilles étaient jusqu’ici dispersées aux quatre coins du monde.

Mes-pères-sous-les-draps-verts-294x300 Mes pères sous les draps verts par André Chabot
Mes pères sous les draps verts par André Chabot

André Chabot : « Historique ou mythique, authentique ou excentrique, biographique ou fantasmagorique, cet arbre généalogique, physiognomonique, héroïque et hyperbolique, doit être visité en conservant à l’esprit la formule de Boris Bian : Cette histoire est vraie puisque je l’ai inventée.« 

Depuis plus de 40 ans, André Chabot se consacre  à la mort. Photographe, il collectionne 180.000 clichés N&B, de tombes, mausolées, hypogées, cénotaphes, catacombes… réalisés aux quatre coins du monde. Un fonds unique et cosmopolite, en perpétuel développement. Plasticien, il créé des installations où le tombeau parle et le cercueil revisité transporte ses phantasmes. Il est aussi concepteur d’urnes et de monuments funéraires : on peut découvrir quatre de ses créations au cimetière du Père Lachaise.

André Chabot a publié 20 livres, Mes pères sous les draps verts, son dernier ouvrage en date, évoque la Chabotopolis, la cité des morts. Il y présente chacun de ses soixante aïeux, d’un texte descriptif illustré d’une photo tirée de sa collection récoltée au gré de promenades dans les nécropoles du monde entier. Ce livre, de la Collection Carré Noir sur Fond Noir et édité par les Editions Galerie Koma – Mons, Maison de la Culture de Tournai, en Belgique, sous la direction de Jean-Pierre Denefve et Jacky Legge avec les textes et photographies d’André Chabot, est en vente à l’exposition ou sur son site internet.

Lire aussi :  Les 510 morts de la rue…l’actualité du jeudi 5 avril 2018

Avis de Funéraire-Info: Nous serons présents à cet évènement culturel, l’occasion de présenter nos vœux à André Chabot et à Anne Fuard. Un beau livre à offrir, nous aurons l’occasion de vous en parler!

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here