Michel Galabru, mort d’un géant du cinéma

1
1348
Michel Galabru
Nous venons d’apprendre avec une immense tristesse le décès de Michel Galabru, dans son sommeil. Il avait 93 ans.

Michel Galabru gagne Paris afin d’y préparer le Conservatoire national d’art dramatique. Après trois ans d’études dans la classe de Denis d’Inès, couronné par un premier prix du Conservatoire, il est engagé à la Comédie-Française le 1er septembre 1950. Il débute dans George Dandin ou le Mari confondu, et interprète les différents auteurs classiques et modernes : Shakespeare, Molière, Marivaux, Feydeau, Courteline, Jules Romains. Il y reste jusqu’au 1er septembre 1957.

Acteur de la comédie populaire française, Michel Galabru a tourné dans plus de 250 films et téléfilms ; si certains de ces films ont connu un grand succès, d’autres très nombreux ont été, de son propre aveu, des films purement alimentaires. Michel Galabru laissera derrière lui des rôles inoubliables, des Gendarmes de Saint Tropez à son apparition succulente dans Bienvenue chez les Ch’tis…

Michel Galabru avait récemment témoigné sur RTL de la tristesse d’avoir perdu son épouse. Il l’a rejointe, selon sa famille, cette nuit, en s’éteignant paisiblement durant son sommeil.

La date des obsèques et de l’enterrement de Michel Galabru :  mardi 12 janvier cérémonie à 10H30 en l’église Saint-Roch dans le 2e arrondissement, suivi de l’inhumation, dans la plus stricte intimité, au cimetière Montmartre dans le 18e arrondissement de Paris.

Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.