Mort de 100 000 personnes suite à l’incendie de forêts indonésiennes

0
132
Incendies de forêts indonésiennes

D’après une nouvelle étude publiée lundi qui suscite des appels à agir d’urgence, les fumées toxiques de l’an passé provenant des gigantesques feux de forêt en Indonésie ont provoqué la mort prématurée d’environ 100 000 personnes.

 Les gigantesques incendies qui ont ravagé l’an dernier l’Indonésie, selon une étude qui a été publiée dans la revue scientifique Environmental Research Letters, n’ont pas eu que des conséquences écologiques désastreuses, mais ont également provoqué la mort des milliers de personnes.

Tandis que des scientifiques estiment que les fumées toxiques provenant des feux de forêt en Indonésie l’an dernier auraient tué plus de 90 000 personnes, le gouvernement indonésien de leur côté, annonce qu’elles auraient fait 19 morts.

2,6 millions d’hectares de forêt tropicale, une surface énorme équivalente de celle d’un pays comme le Rwanda partait en fumée en Indonésie, l’an dernier. Ces incendies ont été principalement provoqués en toute illégalité par la main de l’homme, car elles ont pour but de fertiliser et défricher les terres pour la production de l’huile de palme.

Le nombre de décès prématurés après cette catastrophe écologique, principalement dans les régions où les fumées d’incendies ont envahies, est estimé par les chercheurs des universités Harvard et Columbia aux États-Unis, à 91 600 en Indonésie dont 2 200 à Singapour et 6 500 en Malaisie, les deux régions les plus touchées.

C’est l’étude de la combinaison des taux de pollution mesurés dans les pays concernés et des données satellites avec une modélisation des impacts de l’exposition à la fumée que les chercheurs ont publiée dans la revue Environmental Research Letters. Yugun Indradi de Greenpeace Indonésie a mis en garde que la fumée mortelle continuera d’avoir de terribles répercussions année après année, si rien ne change.

Vu que l’étude n’a considéré que l’impact des particules fines, en ne prenant pas en compte les autres émanations toxiques, ce bilan par ailleurs pourrait être une basse estimation.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.