Naissance de Jésus, les calendriers à la poubelle

0
460

La naissance du Christ selon la Bible marque le début de notre ère. Pourtant, il y a une petite erreur. Ou deux petites erreurs…

Mauvais jour

Il n’y a aucune certitude quant au jour exact de la naissance de Jésus. La date du 25 décembre n’a été arrêtée qu’en 354, par le Pape Libère. A cette époque, l’Eglise chrétienne instaure un calendrier des fêtes afin de supplanter les rites romains (Saturnales), germaniques (Culte des morts) et celtes (Solstice d’hiver). Le christianisme voyant Jésus comme la « lumière du monde », son association au solstice d’hiver, à la résurrection du soleil, apparaît parfaitement naturelle.

Noël est donc à la fois synonyme de lumière et de naissance du Christ. Il subsiste d’ailleurs un débat sur l’étymologie même de ce mot. Provient-il du celte, par la contraction de noio (nouveau) et de hel (soleil), ou du latin natalis (la natalité) ?

Mauvaise année

Les romains dataient généralement tous les évènements à partir de la fondation de Rome, anno urbis 1 (754 avant Jésus-Christ). En 46 avant J.C. fut établi le calendrier Julien (du nom de Jules César) fixant le premier jour de l’année au 1er janvier. Ce fut au VIe siècle qu’un moine vivant à Rome, Denys le Petit, fixa, pour plusieurs raisons erronées, la naissance de Jésus au 25 décembre de l’anno urbis 754 (c’est-à-dire 754 ans après la fondation de Rome). Cette année 754 est devenue l’an zéro de notre ère.

Cet usage se répandit graduellement : il fut adopté en Angleterre par le Synode de Whitby en 664, dans l’Empire de Charlemagne en 800, et finalement acceptée partout. Mais les déclarations de l’historien 1er siècle, Flavius Joseph, révèlent l’erreur de Denys le Petit. Josèphe affirme que le roi Hérode le Grand, gouverneur de Judée à la naissance de Jésus, est mort en 750 de l’anno urbi. L’Evangile de Matthieu (chap. 2 v.19-22) nous apprend qu’Hérode est mort quelques temps après la naissance de Jésus. Jésus est donc né autour de l’an 750 du calendrier romain (et non en 754), c’est-à-dire en -4 ou -5. La conclusion est que 2019 ans se sont déjà écoulés depuis la naissance de Jésus-Christ.

Ne jetez toutefois pas vos calendriers à la poubelle : le réécrire à la lumière de ces informations aujourd’hui serait assez mal vu en cette époque de laïcisme hystérique.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.