Nova Formation : rapprocher stagiaires et employeurs

1
539

Avant l’inauguration en octobre d’une antenne parisienne dans le Val-de-Marne, Nova Formation peaufine son offre, rapprochant notamment un peu plus encore les entreprises du funéraire des candidats à l’emploi en reconversion ou sans travail.

« Nous voulons être toujours au plus proche des besoins des pompes funèbres, comprendre leurs problématiques, leurs besoins et y répondre en leur proposant les meilleurs candidats, avec une formation adaptée. Nous avons aussi un devoir de résultat envers le stagiaire», explique Frédéric Delfieu. Le gérant de Nova, qui a renforcé son équipe de consultants et de formateurs, avoue passer avec ses collègues un tiers de son temps à sillonner les régions, rencontrant Pôle emploi, les missions locales, les partenaires publics et les organismes de financement. « Il faut présenter nos métiers, combattre parfois des idées reçues, mettre en avant par exemple toutes les qualités humaines indispensables pour les exercer. »

Poursuivant dans ce sens, l’entreprise met en place de nouveaux outils en cette rentrée. A commencer par un nouveau cursus de conseiller funéraire en contrat de professionnalisation. Une formation proposée jusque-là de façon sporadique, et pas dans ses 14 lieux de formation sur le territoire. Ce n’est plus le cas.

Au bout du compte : sept mois d’alternance entre cours et stage en entreprise (financement Opcalia). Et un public visé de jeunes (16-25 ans) mais aussi de personnes plus âgées en reconversion professionnelle. «C’est un très bon moyen d’être opérationnel sur ce métier, et de satisfaire aux critères de l’entreprise », poursuit Frédéric Delfieu.

Autre outil du moment, le « speed dating ». De brèves rencontres (5 à 10 minutes) lors de formations de conseillers funéraires, de maîtres de cérémonie, entre des candidats et des professionnels cherchant à pourvoir un poste. Frédéric Delfieu : « Nous n’avons aucun mal à trouver des employeurs. Nous avons fait quelques tests au premier semestre, à Toulon et Montpellier. Là, nous généralisons cette pratique, à commencer par nos sessions de Nice, Toulouse, Toulon, et Lyon, Amiens fin septembre. »

L’entrepreneur du funéraire présente son enseigne, et le ou les postes disponibles. « Nos stagiaires intéressés, ceux qui ont le profil adéquat, le rencontrent lors de la formation. Nous les avons préparés à l’exercice. Ils se présentent, détaillent leur CV, parlent de leurs envies. A eux de jouer. Puis, après la séance, nous débriefons avec l’employeur. Pour lui, c’est une première approche. Il pourra rediscuter ensuite dans son entreprise avec les profils qui l’intéressent, leur proposer un stage. » Avec au bout du compte l’idée que tout cela débouche sur une embauche. 

 Nova Formation. Contact : 04.67.45.41.41 et 0805.690.555 (particuliers) et 0805.690.556 (entreprises).

Email: funeraire@formation-anf.com

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

1 commentaire

  1. oui , c’est vrais , j’ai fait 2 stages chez I.F.F.P.F , leurs formations ,sont très bien faite , le formateur , passionné et
    très pédagogue , si bien que je vais un autre stage chez eux ,en décembre 2015 ,
    mais ce qui manque peu-être ; un suivit des stagiaires , et pourquoi pas , les aider à trouvé un emploi ;
    de mètre à dispositions ,des stagiaires leurs carnet d’adresse de chaque régions ,ou se font les formations,
    serais un plus ,de la prestation de service , une formation ,un diplôme , un emploi .
    car le milieu du funéraire ,est très fermé ,peu accessible , ils se connaisse entre-eux ; échange de porteur , d’une
    boite à l’autre , si pic de décès, voilà ,mon ressentie

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.