Oh My God ! Les cendres du défunt dans un sextoy…

6
2698

La semaine italienne du design de Milan, mi-avril, propose souvent des créations d’objets étonnants. Mais cette idée-là est d’un mauvais goût absolu : un godemichet contenant des cendres de l’être aimé, pour ne pas l’oublier, œuvre d’un artiste hollandais.

 Dans ce sex-toy translucide en verre soufflé, une capsule dorée renfermant 21 grammes de cendres, symbolisant le poids de l’âme du (de la) disparu(e). Le concepteur, un certain Mark Sturkenboom, n’a pas été (ou n’a pas pensé) aller encore plus loin : y enfermer aussi une mèche de cheveux, ou un bout d’os. Tant qu’à faire, on pouvait presque pousser la nécrophilie plus loin.

L’accessoire est présenté de manière romantique, dans une boîte aux souvenirs. Un coffret en bois (baptisé « 21 grammes ») s’ouvrant à l’aide d’une clé dorée, qui renferme un diffuseur à parfum et une station d’accueil pour iPhone. La nostalgie est censée s’y retrouver, et le défunt demeure encore un peu présent au travers de l’odeur qu’il aimait, et de sa musique préférée. De quoi revivre des moments d’amour et d’intimité, argumente en substance le designer. Ajoutons au bas de la boite un petit tiroir pouvant contenir un objet précieux, une alliance par exemple.

Amour ardent, cendres et godemichet

C’est en voyant une vieille dame de ses relations que l’idée est venue à Mark Sturkenboom. Elle conservait chez elle l’urne de son cher et tendre mari, et en parlait encore avec une grande tendresse. N’écoutant que son imagination, le designer a travaillé autour de la notion d’absence. L’histoire ne dit pas s’il a proposé à son amie un prototype du godemichet, ni ce qu’auraient pu penser les petits-enfants de la dame tombant subrepticement sur le sex-toy de mamie.

Lire aussi :  Funexia, cimetière, cercueil, volcan...L’actualité du 6 juin 2018

Une certitude, ce godemichet ne devrait pas être vendu en France, la conservation de cendres à domicile comme la séparation des cendres y étant interdite.

Cette « innovation » va sans doute gagner le prix du mauvais goût 2015 et à Funéraire-info, nous doutons qu’Apple souhaite que son nom soit associé à cette initiative dégradante pour les défunts.

6 COMMENTAIRES

  1. choqué … ou est le respect du défunt …,à t’on le droit …de disposé ….des cendres d’un défunt ,qui au yeux de la lois reste un humain , même en centre …? .donc protégé , non là ,on touche le fond .
    imaginé les Familles , le choc émotionnelles , très malsain , je fait confiance à nos juristes , qui pourrons ,
    sanctionné de telle « pratiques » douteuse …?.
    cela fait froid dans le dot , imaginé ce « produit « sur les présentoirs ,d’une boutique funéraire …?.
    il y a un temps pour la vie , et un temps pour la mort , seul le souvenir reste .
    pour celui qui reste , il ou elle ,peu refaire sa vie ….sa jamais oublier l’Être aimée .
    un peu de décence , pour nos défunts.

  2. @ Vessat Patrick : rassurez-vous, aucune chance que ce truc arrive en France : comme l’a si bien rappelé Olivier Pelladeau, la séparation des cendres, ainsi que leur conservation à domicile sont interdites chez nous, ce qui est une bonne chose. Il y a une quinzaine d’années, une amie est allée rendre visite à une dame veuve depuis quelques semaines qui l’a invitée à aller dire bonjour à son défunt mari. L’amie pendait que la vieille dame avait érigé une sorte d’autel à sa mémoire, avec photos, bougies et tout le toutim, mais non ! c’est à l’urne cinéraire que l’amie a du faire un petit coucou ! Je vous laisse imaginer dans quel état elle est ressortie de chez la veuve ! Et je suis d’accord avec l’équipe de Funéraire Info : il y a fort à parier que cet objet remporte la palme du mauvais goût. Certains sont vraiment prêts à tout pour se faire du fric !

  3. merci pim’s . vous me rassurez . pour josie , il y a des magasins spécialisé ,pour assouvir vos fantasmes…
    déjà entre Humains il y a plus de  » respect  » alors pour les cendres d’un défunt …dans un god….
    non ,je reste dans le respect du défunt …. dieu merci en FRANCE il y a des lois.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here