Otage décapité, le corps d’Hervé Gourdel rapatrié

0
250
(Photo capture Facebook)

La dépouille d’Hervé Gourdel est rentrée en France ce lundi en début d’après-midi. Le cercueil du guide de haute montagne est arrivé à l’aéroport de Roissy, venant d’Alger, embarqué à bord d’un vol d’Air France.

Une cérémonie était organisée au pavillon de réception de l’aéroport, en présence de la famille de l’ex-otage français et du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Avant d’embarquer le corps pour Paris, une première cérémonie s’était tenue ce matin à Alger, avec l’ambassadeur de France.

Les militaires algériens ont retrouvé la dépouille voici douze jours en Kabylie, sur les indications d’un terroriste arrêté. Hervé Gourdel, 55 ans, accompagnait un groupe de randonneurs quand il avait été enlevé le 21 septembre. Une vidéo a montré sur internet sa décapitation, revendiquée par le groupe armé Jund al-Khilafa. Motif : une vengeance après l’engagement de l’armée française en Irak pour combattre le groupe Etat islamique. Ses compagnons de randonnée ont été finalement relâchés par les kidnappeurs.

Près de 3.000 soldats algériens ont recherché le corps dans un massif montagneux, pourchassant et tuant dans le même temps trois des ravisseurs.

La tête et le corps, enterrés séparément, se trouvaient dans une forêt d’oliviers et de chênes, à une vingtaine de kilomètres du lieu de l’enlèvement. Deux médecins légistes et la sœur d’Hervé Gourdel se sont rendus en Algérie pour confirmer l’identité du corps, sur lequel a également été pratiqué un prélèvement ADN.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.