Panne de corbillard, accident, incendie… que faire ?

0
308
Panne de corbillard
Capture écran klab.com

 

C’est une situation que l’on espère ne jamais rencontrer : la panne de corbillard, ou pire un accident, un incendie… Mais c’est une situation qui peut arriver.

Panne de corbillard

Moi-même, j’ai eu ce problème. Trois fois. La première fois, j’avais garé le corbillard et était descendu pour récupérer des papiers à la Mairie. Un petit arrêt, cinq minutes à peine. Le système de refroidissement de la cellule réfrigérée était resté allumé, mais pas le moteur. Au bout de cinq minutes lorsque je suis revenu, les batteries étaient à plat, impossible de repartir. Vous pourrez considérez qu’il s’agit d’une erreur de ma part, on ne laisse pas la cellule réfrigérée tourner sans le moteur. Vous n’avez pas tort, seulement c’est une chose que j’ignorais totalement (d’autant que c’était au tout début de ma carrière) et dont personne n’avais jugé utile de m’informer.

La seconde fois, ce fut une histoire bien compliquée qui mérite une tranche de vie, ce que je ne manquerai pas de raconter bientôt. Mais pour faire court, la courroie de distribution était morte, et un transport de corps de 180 km aller-retour m’attendait. Mais étant conseiller funéraire et non mécanicien, un problème de courroie de distribution ça ne me parlait pas, et je m’en était remis à mes employeurs et leurs bons conseils, à savoir « ça ira ». Ҫa n’a pas été du tout.

La dernière fois, un arrêt impromptu dans une petite côte ne permit pas de la remonter car la première vitesse enclenchée ne tenait pas, et le corbillard, surnommé non affectueusement « le veau » calait inlassablement. La descente de la petite côte en marche arrière ne fut pas non plus une partie de plaisir puisque les freins étaient également défaillants. Cet épisode faillit me coûter l’immobilisation du véhicule par un policier chargé des scellés qui a pu « admirer » la scène. Et une légère crise de nerf au passage.

Lire aussi :  C’est l’heure de la rentrée pour EFFA : E-Learning et Label qualité

L’entretien et le contrôle, indispensables

La panne de corbillard, c’est deux possibilités. La première, qui fut mon cas : les personnes chargées de l’entretien du véhicule ne l’entretiennent pas. Elles se foutent non seulement de la sécurité de leurs salariés, mais aussi de l’image de l’entreprise, du respect dû aux morts et à leurs familles.

La deuxième, c’est le manque de bol. La faute à pas de chance.

Mais bien sûr, l’entretien d’un corbillard jouera beaucoup sur le facteur « chance », et l’on aura beaucoup moins de probabilités de tomber en panne ou d’avoir un accident si le véhicule est contrôlé régulièrement.

2007-03-31-06-51-02-un-corbillard-cercueil-inhabituel-300x225 Panne de corbillard, accident, incendie... que faire ?
Rappel : le rapatriement en mobylette est exclu.

Rappelons au passage l’obligation des contrôles techniques et de l’entretien des véhicules, dont vous trouverez plus de détails ici (contrôle technique) et  ici (contrôle des caissons).

Si les carnets de bord (ou registre d’entretien) des véhicules ne sont pas obligatoires, ils restent fortement conseillés, non seulement pour leur suivi, et pour pouvoir justifier du bon entretien des véhicules en cas d’accident ou défaillance grave qui aurait blessé le chauffeur ou d’autres personnes.

Et finalement, que faire ?

Et finalement, en cas de panne de corbillard, d’accident, d’incendie, que faire ?

La panne est peut-être l’incident le plus « souhaitable », tant qu’elle vous permet de vous ranger pour ne pas gêner la circulation ou ne provoque pas un accident. Appelez l’assurance pour un dépannage dans un premier temps, et votre entreprise pour qu’elle puisse rapatrier le corps si vous étiez en plein transport. Cela causera du retard, du stress, mais si vous êtes bien entouré, vous en rirez plus tard.

Lire aussi :  Dublin : une pierre tombale aux objets trouvés

L’accident est bien plus problématique, c’est certain. Qu’il soit responsable ou non, il faudra contacter les autorités, envisager un transfert pour le corps, si c’est faisable. C’est une situation que l’on ne souhaite à personne.

L’incendie revêt un caractère particulièrement dangereux, qu’il soit encore petit ou particulièrement violent : ne prenez pas de risque pour votre propre personne, même si le premier réflexe sera probablement de vouloir sortir le corps du corbillard.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here