Pentecôte : férié travaillé ou travaillé vaqué ?

0
2381

Bon, mais alors, ce lundi de Pentecôte, férié ou pas férié ? On bosse, ou on bosse pas ? La réponse est claire, nette, précise, et sans concessions : « ben, ça dépend… »

gaston-lagaffe-300x221 Pentecôte : férié travaillé ou travaillé vaqué ? Une brève histoire du lundi de Pentecôte
(ou : pourquoi faire simple quand on peut faire une loi?)

L’histoire de cette journée de solidarité, tout le monde la connaît : après la canicule qui fit des milliers de morts, le gouvernement, qui ne supportait pas qu’on lui ait fait remarquer son inaction, et sa vraisemblable incompétence, décida de se venger sur les français en leur confisquant un jour férié et en leur imposant un nouvel impôt. En même temps, cela résume bien la vie politique Française depuis 1969 : pas besoin de talent, puisqu’on peut lever des impôts.

Bien entendu, ceci n’est absolument pas la version officielle.

Puis, la journée donna lieu à un fatras sans nom, puisque les employeurs continuaient de donner la journée à leurs salariés, mais pas tous. Certains bossaient, d’autres non.

Le président de la république en poste en 2008 décida alors que la journée de solidarité ne serait plus le lundi de Pentecôte, mais une journée dans l’année, ou les employés, donc, travailleraient pour l’état, et tous ensemble, patrons et ouvriers, devaient décider quand. Le lundi de pentecôte devenait donc à nouveau férié, sauf si le jour de solidarité était travaillé et qu’il était décidé de le mettre ce jour là précisément.

Vous suivez toujours ? Parce que votre air dubitatif m’inquiète quelque peu.

La conclusion est donc que
(ou non, ou presque, ou à peu près…)

Donc, les gouvernements successifs créèrent un casse-tête, puis plutôt que de le résoudre, décidèrent de changer les règles du casse-tête, et au final, ne résolurent rien.

Lire aussi :  France Tombale, après le cercueil en kit, le monument funéraire en kit

Donc, soit vous faites partie des 23 % de français qui bossent aujourd’hui, et dans ce cas, votre salaire sera versé intégralement aux personnes âgées en cas de canicule. Soit vous faites partie des 77 % de français qui ne bossent pas aujourd’hui (si je calcule bien) et dans ce cas une autre journée sera défalquée de votre salaire pour les petits vieux.

Ou pas : tout cet argent va dans les caisses de l’état et il y fait sombre, on ne distingue pas clairement ce qui s’y passe. On me fera remarquer que personne n’est mort de canicule depuis 2003, et je rétorque qu’il n’y en a pas eu d’autres, depuis. Attendons et voyons.

Mais, inspiré par cet article, j’ai posé la question à une mamie dans une maison de retraite prise au hasard, puisque, après tout, tout cela est un peu pour elle. « Madame, aujourd’hui, férié ou pas férié ? » elle m’a regardé comme si j’étais légèrement idiot, puis m’a fait cette réponse d’une précision toute scientifique et d’une sobriété sublime à renvoyer tout travail d’investigation aux oubliettes : « Férié, évidemment, il y avait un film à la place des Feux de l’Amour à la télé. »

CQFD.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here