Pétition: N’incinérons plus, crématisons !

4
4222

Funéraire Info a lancé une pétition, aujourd’hui, sur le site Mes Opinions. Son objet : faire reconnaître officiellement, dans le dictionnaire et les textes de loi, le verbe crématiser.

Pourquoi crématiser ?

Il existe aujourd’hui deux mots pour désigner la sublimation du corps d’un défunt : crémer, trop savant et peu usité, dont le mot « cramer » est une déformation argotique, les consonances en étant restées très proches, et incinérer. Le cas de ce dernier mot est intéressant. En effet, il peut s’appliquer aussi bien à un défunt, une personne qui a vécu, pensé, agi, et été aimée, qu’à une poubelle pleine de déchets ménagers.

Et dans de nombreux cas, les familles, sans toujours savoir précisément l’exprimer, sont mal à l’aise avec ce vocable. Nombre d’entre elles visualisent l’usine d’incinération de leur ville, où ils vont déposer leurs détritus.

Pourtant, un mot existe : crématiser.

Pourquoi une pétition ?

Crématiser n’a pas d’existence. Les quelques livres et sites qui le mentionnent précisent qu’il s’agit d’un néologisme, un mot usuel non reconnu. Nulle part vous n’en trouverez trace dans un dictionnaire « officiel », et, pire encore, faute de terme législatif, on voit la plupart des communes délivrer des « autorisations d’incinérer ».

Le mot est pourtant très défendable, voire idéal. Crématiser se décompose en deux partie : créma, qui évoque donc la crémation humaine, et -tiser, qui désigne l’action d’introduire un combustible dans un four. Étymologiquement, le mot est donc bien construit.

Ensuite, il est spécifique. Les familles pourront utiliser un terme entièrement dévolu au rituel funéraire et au travail de deuil de leur défunt.

Pourquoi nous ?

A la rédaction de Funéraire Info, nous sommes à la fois des journalistes et des professionnels du funéraire. Nous savons qu’un mot peut changer la perception qu’un lecteur a d’un article, et nous savons qu’un mot peut aussi faire basculer un entretien avec une famille. Une maladresse, un mot mal choisi, et une famille perd la confiance et la sérénité que vous aviez mis du temps à établir.

C’est pour cela que cette action nous semblait importante. Parce que nombre d’entre nous, professionnels du funéraire, déploraient l’utilisation du mot « incinérer », sans pour autant savoir quoi faire. Parce que le moment de la Toussaint, ou notre profession est mise sous les feux de l’actualité, est idéal pour communiquer autour de cela.

N’y a-t-il pas de sujets plus importants ? Sûrement que si, mais nous continuons de les traiter. Nous ne nous occupons pas de cette pétition à la place d’autre chose, mais en plus des autres sujets d’actualité.

Est-ce le bon moment ? Oui, sans conteste. Parce que ce moment en vaut un autre, que la Toussaint nous apporte un éclairage, et que si nous attendons le « bon moment », alors nous ne le ferons jamais, puisqu’il y aura toujours quelque chose d’autre qui semblera moins futile aux esprits chagrins.

Est-ce que ça va réussir ? Nous y croyons, en tout cas. Et si vous aussi voulez y croire, alors participez, appropriez-vous cette initiative. Partagez sur les réseaux sociaux, transmettez-le à vos proches, parlez en à vos élus, aux journalistes que vous pouvez connaître.

Pour nous, ce n’est finalement qu’un mot. Mais pour les familles, c’est un petit rouage du mécanisme du deuil qui a son importance.

Vous pouvez signer la pétition ici : www.mesopinions.com/petition/social/reconnaissance-crematiser-dictionnaire-documents-officiels/16467
ATTENTION ! N’oubliez surtout pas de valider votre signature en cliquant sur le lien qui vous sera envoyé par mail.

4 COMMENTAIRES

  1. L’avantage de la crémation, en sus du gain de place, c’est de pouvoir liquider plus efficacement le souvenir des morts . Une tombe c’est une personnalisation perpétuelle .

  2. L’avantage de la crémation, en sus du gain de place, c’est de pouvoir liquider plus efficacement le souvenir des morts . Une tombe c’est une personnalisation perpétuelle .
    Non, ce n’est pas un doublon. Je viens de voir l’article .

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.