PFPA à Albi, pour la C.F.D.T., le dossier n’est pas enterré !

0
804

Notre Syndicat C.F.D.T.-INTERCO du Tarn a pris connaissance de l’article, ci-joint, paru dans La Dépêche du Midi du 20 septembre 2014.

Il s’étonne que le procureur ait choisi de communiquer par voie de presse ses conclusions sur deux volets à la fois distincts et indissociables qu’il avait à traiter à savoir le signalement de pratiques manifestement irrégulières y compris vis-à-vis des défunts d’une part et des plaintes pour harcèlement moral d’autre part.

Dans le premier cas, il nous semble que notre Syndicat aurait dû être le premier avisé puisque c’est lui qui a transmis, en mars et en mai 2014, les attestations et photographies émanant de nombreux salariés. Nous regrettons par ailleurs d’autant plus le classement sans suite intervenu que d’autres éléments complémentaires, tendant à démontrer des atteintes à la dignité des défunts, allaient être produits.

Dans le second cas, notre Syndicat relève la dureté de la méthode consistant à apprendre, via un article de journal, aux salariés concernés que leurs légitimes plaintes resteraient sans écho plutôt que de leur expliquer pourquoi via un entretien ou au moins une notification personnelle. Il relève aussi, considérant que les derniers dépôts de plainte sont intervenus début septembre, la brièveté de l’enquête sur la question du harcèlement moral.

Il rappelle enfin que les appréciations, particulièrement affirmées, du procureur premièrement peuvent faire l’objet d’une discussion par toutes les voies de droit pertinentes, deuxièmement ne portent que sur le caractère pénalement répréhensible des faits.

Pôle funéraire public de l’Albigeois

Pour la C.F.D.T., le « dossier » n’est pas enterré !

Notre Syndicat ne participe pas à la propagation des rumeurs que le procureur souhaite tant éteindre. Il rapporte ce qu’il sait à la justice et œuvre avec toute son énergie sur le plan syndical pour défendre tous les salariés respectables du Pôle funéraire public de l’Albigeois.

Lire aussi :  Inscrivez-vous gratuitement au 1er Salon du Funéraire Grand Sud

Il continuera ainsi à tout faire pour empêcher un nouveau licenciement abusif, celui d’un des lanceurs d’alerte, délégué du personnel C.F.D.T.

Il contribuera, si la possibilité lui en est offerte, à l’audit, source d’un espoir ténu de changement, lancé enfin par le conseil d’administration à l’initiative de la Ville d’Albi. Il espère que cet outil permettra de poser un diagnostic clair sur cette entreprise et que les élus locaux en charge de sa gouvernance sauront ensuite prendre les mesures qui s’imposent quant à la direction de ce service public.

En conclusion (provisoire), le Syndicat C.F.D.T.-INTERCO du Tarn reste pleinement mobilisé et mènera toutes les actions, singulièrement juridiques, qui lui paraîtront appropriées dans le combat qu’il mène avec et aux côtés des salariés du Pôle funéraire public de l’Albigeois.

Pour tout contact :

Source : Syndicat C.F.D.T.-INTERCO du Tarn, Communiqué de presse

Albi, le 22 septembre 2014

Tél. : 05 63 47 28 18

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.