Pompes Funèbres Gouriou, un futur géant en pays Léonard

0
1304

Les pompes funèbres Gouriou ouvrent une sixième agence, associant point de vente et chambre funéraire à Landivisiau. Une réussite exceptionnelle pour une jeune société. Rencontre.

Des ambulances aux corbillards

Pascal Gouriou a créé la société en 2000 avec son épouse Virginie à Saint Pol de Léon « Nous avions une société d’ambulances » depuis longtemps, lancer une société funéraire le travaillait « Ca remonte à loin, en fait. Au décès de mes grands-parents, quand j’étais enfant, les obsèques m’avaient déçu à l’époque ». Déjà à cet âge, j’avais une autre idée et image du funéraire.

Lors de notre installation à Saint Pol, il n’y avait qu’une seule société privée et trois menuisiers.

Nous avons souhaité proposer un nouveau choix aux familles avec la création des premières chambres funéraires dans la cité Léonarde.  A noter, une précision importante « Nos confrères, à Saint Pol de Léon, comme dans les autres communes où nous nous sommes implantés, travaillent bien, et nous les respectons. Nous constatons que chacun a sa façon de travailler, et que les familles choisissent en fonction de ce qui leur convient le plus ».

Une méthode solide

Tout réside dans la méthode « Nous avons 19 salariés, pour 300 convois par an, ce qui peut sembler beaucoup, proportionnellement. Mais chez nous, un conseiller funéraire qui suit une famille l’accompagne jusqu’au bout. Nous tenons à ce que les familles aient un seul interlocuteur, qui connaît parfaitement le dossier et avec qui une relation de confiance s’est établie. »

Un développement étonnant

La recette semble fonctionner : au site originel ouvert en 2000 à Saint Pol de Léon, se sont adjoints Plouescat en 2004, avec un point de vente et quatre salons, puis Taulé en 2008, avec 2 salons et 1 point de vente, un point de vente en 2009 à Carantec, un point de vente et deux salons à Cléder en 2011, et donc, le nouveau centre à Landivisiau dont l’ouverture est imminente « L’habilitation du magasin est arrivée la semaine dernière, et l’habilitation de la chambre funéraire devrait arriver cette semaine ».

Lire aussi :  AdVitam, comment se faire rembourser les frais d’obsèques ?

Ca fait beaucoup de chambres funéraires, non ? « C’est un point de vue. Encore une fois, il s’agit d’offrir le choix aux familles. Et j’estime, c’est mon opinion, que si on veut faire un travail de qualité, il faut avoir tous les outils ».

Et la société propose toutes les prestations en interne « Pompes funèbres, thanatopraxie, funérariums, marbrerie… ». Réfléchi, Pascal Gouriou ajoute « Pour en revenir aux chambres funéraires, je pars du principe que, dans quelques années, nous verrons l’arrivée du papy boom, et que les places manqueront. C’est un pari sur l’avenir ».

Prochaine étape, Landivisiau

Pour le Finistérien, Landivisiau, c’est l’Aéronautique Navale, à deux pas du berceau des Bonnets Rouges. Pour Pascal Gouriou, c’est son prochain axe de développement. « Le site comprend un point de vente, une chambre funéraire avec quatre points salons, et une salle de cérémonies de 160 places. Elle me semblait nécessaire : lorsque les cérémonies civiles ont lieu au crématorium, à Brest, à Saint Thégonnec ou à Carhaix, il y a beaucoup moins de monde que lorsqu’on arrive à faire la cérémonie sur place. Tout le monde n’a pas forcément la possibilité de se libérer et se déplacer. Avec une salle de cérémonies de proximité, on peut réunir tous ceux qui veulent venir rendre hommage au défunt et la famille se rend ensuite dans l’intimité au crématorium ».

Les salons aussi sont pensés « Chaque salon est équipé d’une petite salle, où la famille a la possibilité de recevoir dans l’intimité leurs proches, pour une pause-café « comme à la maison », sans être obligé de se diriger vers la cafétéria commune au complexe.

Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

De plus, deux des salons s’ouvrent sur un petit patio privatif en extérieur. Les membres de la famille qui le veulent peuvent sortir, pour fumer, pour prendre l’air et prendre du temps pour soi tout simplement ».

L’ensemble est stratégiquement construit non loin de la quatre voie, pour favoriser l’accès.

Les pompes funèbres Gouriou vont elles s’arrêter là ? Rien n’est moins sûr. Gageons que nous aurons l’occasion de reparler d’eux, peut-être pour l’ouverture d’un septième site ?

Limousine-PF-Gouriou Pompes Funèbres Gouriou, un futur géant en pays Léonard
La limousine de la marque ELLENA Funéral Car des pompes funèbres Gouriou

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.