Pompes Funèbres Philippe, retour aux sources du projet

0
394
Pompes funèbres philippe salon

Un article un brin chauvin aujourd’hui. Je vous emmène dans ma Lorraine natale. À 150 km de chez moi, précisément à Vittel, au cœur des Vosges. Vous connaissez tous la marque d’eau minérale mondialement connue. Et bien c’est ici que Loïc Philippe a décidé d’ouvrir son agence : les Pompes funèbres Philippe.

Pompes funèbres Philippe : aux sources du projet

Alors je vous vois venir là bas au fond, les Vosges => Le sapin => Le cercueil. Ahaha on est mort de rire ! Mais les Vosges c’est aussi une histoire de terre, de montagnes et d’eau. Vittel, Contrexéville, Epinal, les stations thermales, ici en Lorraine, c’est bien connu, le week-end on va se détendre dans les eaux bouillantes gallo-romaines. Une terre d’Histoire, pleine de légendes et de promesses.

Loïc Philippe, 34 ans, aurait pu s’installer n’importe où ailleurs, mais c’est là au cœur des massifs qu’il a acquis un terrain pour y construire non seulement son agence mais aussiPompes-funèbres-Philippe-deux-salons-1 Pompes Funèbres Philippe, retour aux sources du projet son funérarium, qui représente une plus-value indispensable pour le confort des familles. Le projet a été confié à l’architecte vittellois Stéphane Deloy. L’agence est à l’image de son dirigeant : entier. 125 m2 d’agence, garages et deux salons funéraires aux noms rafraîchissants : Salon Impérial et salon Grande Source, les noms des sources des eaux de Vittel.

La soif d’entreprendre

Pour Loïc, l’important était de ne pas avoir différents interlocuteurs, son expérience lui a permis d’être polyvalent et de pouvoir accompagner et suivre ses familles du moment où elles entrent dans son agence jusqu’à la fin des obsèques.

Lorsque j’ai rencontré Loïc pour la dernière fois, c’était le 9 février de cette année. Il était à la fois pressé, excité et stressé. Rien de plus normal puisqu’il venait de passer son examen pour devenir directeur d’agence. Une formation dispensée par l’OFPF- l’Office Français de Prévoyance Funéraire, dont le directeur général Meziane BENARAB avait fait le déplacement pour l’occasion. Et à ce moment là, j’écrivais cela à son propos :  « C’est que Loïc a un projet bien précis en tête : créer sa propre entreprise avec son funérarium à Vittel dans les Vosges d’ici la fin de l’année. Un projet bien étudié et une étude de marché faite, il se lance dans la grande aventure après des années d’expérience chez divers opérateurs funéraires. Ses expériences lui ont permis de « toucher à tout ». Entré comme porteur il s’est chargé ensuite de l’accompagnement des familles ainsi que des cérémonies. Ses valeurs ? « Le contact avec l’humain avant tout ». Il est très porté sur « l’accompagnement du deuil » et envisage de faire très peu appel à des sous-traitants hormis pour la marbrerie et la thanatopraxie qui seront effectués par un ami, lui-même directeur de sa propre agence à Colombey-les-belles. Il préférera ainsi continuer sa polyvalence dans le métier. Pour autant il cherchera à embaucher courant 2018 afin d’asseoir sa toute nouvelle entreprise. »

Pompes-funèbres-Philippe-espace-de-vente Pompes Funèbres Philippe, retour aux sources du projetJe suis donc tout à fait heureuse et fière de voir que son projet non seulement a abouti dans les délais qui étaient les siens, mais que les valeurs qu’il porte vont pouvoir être menées à bien.

C’est que depuis, pour en arriver aux Pompes Funèbres Philippe, Loïc en a fait du chemin et est même devenu lauréat du Réseau Entreprendre 2016 où il a eu non seulement l’appui financier dont il avait besoin, mais aussi le réseau et l’écoute nécessaires à la réussite de son projet.

Pompes-funèbres-Philippe-vue-extérieure Pompes Funèbres Philippe, retour aux sources du projetVittel, pour rester jeune

En 1936, le slogan publicitaire de l’eau minérale Vittel était « Il faut rester jeune ». Un slogan qui pourrait être repris aujourd’hui par les Pompes Funèbres Philippe, qui a su allier son expérience du terrain dans le milieu funéraire et les attentes des familles d’aujourd’hui.

Lire aussi :  Pacemarker Medtronic , une dérogation prolongée pour l'obligation de retrait avant mise en bière

La vie change, mais la mort aussi, et ça Loïc l’a bien compris en proposant dans son funérarium un équipement numérique adapté. Un écran mural piloté par une tablette a été placé afin que les familles puissent y mettre des photos ou des vidéos en toute autonomie. Idem pour le registre de condoléances qui, loin d’être obsolète constitue une richesse dans les témoignages de soutien apportés à la famille et nécessaire au travail de deuil. Afin de sublimer son utilité Loïc a eu l’idée de les numériser afin de pouvoir les diffuser sur l’écran du salon des familles. Pas à l’aise avec la nouvelle technologie ? Loïc se charge de tout piloter via son bureau.

Son agence a été inaugurée le 27 octobre dernier, retrouvez ci après l’intégralité du discours prononcé lors de l’inauguration par ce nouveau chef d’entreprise à qui l’on souhaite une bonne route.Pompes-funèbres-Philippe-inauguration Pompes Funèbres Philippe, retour aux sources du projet


Bonjour à tous, tout d’abord merci d’avoir répondu présent à cette invitation qui pour certains peut paraître atypique au vue du secteur d’activité qu’est le funéraire.

C’est pour cela que je vous remercie d’avoir dépassé (pour certains) vos préjugés afin de venir découvrir ce qu’est ce lieu que j’ai simplement voulu à mon (enfin à notre) image, car vous vous en doutez il s’agit d’un projet d’avenir qui implique ma famille.

Nous proposerons ici , tout ce qu’il y a de plus traditionnel bien sûr , mais aussi des nouveautés voir exclusivités : des cercueils en cartons, des cercueils ardoise (pour y écrire ou dessiner), des urnes biodégradables …

Ce lieu se veut un lieu de souvenir, c’est pourquoi nous avons voulu une décoration sobre sereine et reposante, afin que chaque famille puisse faire ses adieux à sa manière. Nous avons également intégré des écrans et un système de sonorisation pour la Pompes-funèbres-Philippe-discours Pompes Funèbres Philippe, retour aux sources du projetdiffusion de photos (vidéos) et musiques. Tout cela est pilotable par la tablette mise à disposition, par votre smartphone, ou depuis notre bureau si vous ne savez pas comment faire il suffit de nous confier vos souhaits.

Cela peut paraître « trop » moderne mais cela se veut très simple d’utilisation.

Je voudrai donc remercier toutes les personnes qui ont participé à la réalisation de cette ambition.

Je ne vais pas procéder par ordre d’importance, mais chronologiquement car cela fait maintenant un an et demi que cette décision à été prise.

Tout d’abord, Merci à ma famille qui a tout de suite compris, accepté et soutenu ce projet jusqu’à aujourd’hui, qui a été présente dans les moments de doute et qui est toujours dans la bienveillance et le positivisme. Merci à mes amis pour ces mêmes raisons et leur coups de main !

Merci à mon formateur du début, devenu bien plus depuis, Mr Pierre ROBERT, pour son soutien sans faille, ses conseils pertinents et son réseau incroyablement constructif.

Merci à Méziane BENARAB de  l’OFPF (office français de prévoyance Funéraire), d’avoir assuré tout d’abord mes formations funéraires  (puis celle de Nadège) puis d’avoir accepté mon affiliation malgré le fait que je ne remplissais pas toutes les cases.

Merci à EGD (Epinal Golbey developpement), plus particulièrement Mr Lecomte qui a participé aux prémices de l’élaboration du premier prévisionnel et qui à tout de suite cru en son devenir.

Merci à la PFIL (plateforme d’Initatiative Lorraine), Mr PERRIN, pour son soutien financier.

Je disais tout à l’heure ne pas remplir les cases, alors Merci à réseau entreprendre, et Karine EBELMANN qui restera pour moi la personne qui a cru en ce projet presque autant que moi, merci à Rachel et Roselyne qui je l’espère continueront de défendre ces projets « hors norme » et Laurent Cuny mon accompagnateur pour ses conseils et sa bonne humeur.

Merci à la Ville de Vittel et son conseil municipal, pour la cession de ce terrain qui m’a causé tant de stress lors d’un conseil municipal qui s’est voulu plutôt sympathique finalement ! Merci à Jean Jacques Gaultier, à l’époque maire, élu député depuis, de m’avoir reçu afin d’étudier la faisabilité du projet avant sa présentation définitive en conseil.

Merci à Mr Jean Lou Vallée, du cabinet Batt et Associés de m’avoir reçu un soir d’octobre il y a un peu plus d’un an et ce à  19h après sa journée de travail , et d’avoir retravaillé de façon optimale le prévisionnel. Merci à son équipe pour le travail de conseil et la réactivité lors de mes appels.

Merci à Ma très chère Banque, et Charlène Veillon qui à tout de suite adhéré à ce projet et fait le nécessaire pour son financement. Merci aussi de sa réactivité exceptionnelle.

Merci à mon cabinet d’avocat ACD Epinal, plus particulièrement Charlène MANGIN, pour la réalisation des statuts et autres conseils très importants quand on débute !

Merci à mes fournisseurs qui ont vraiment joué le jeu !

Merci à la préfecture et la sous préfecture, plus particulièrement à Mme Bovigny et Mme Derché pour leur patience et leur conseils durant toutes les phases construction.

Merci évidemment au conseil départemental représenté par Claudie Pruvost, à la CCI  à l’association terre-eau de Vittel, et la communauté de commune terre d’eau, pour leurs réponses sur diverses questions d’ordre général à la création d’entreprise.

Merci à Stéphane Deloy, architecte , qui a réussi à réaliser un bâtiment bien mieux que ce que je pouvais imaginer (et il s’en souvient certainement) tout en respectant toutes les conditions obligatoires au métier…

Merci évidemment à tout les artisans que nous avons voulu locaux qui sont intervenus sur ce chantier et qui ont parfois eu à subir les colères de Nadège…

Merci à Adeline Guerrin, de la boutique So Bloom à vittel pour ses jolis bouquets, et pour son implication dans la vie des commerces vittellois.

Merci à la presse d’être ici aujourd’hui , plus particulièrement Adeline Asper de Vosges Matin qui avait eu nos confidences de réalisation de projet en off et qui (on peut le dire) sait ce qu’est un off !

Merci à Sarah Berri de Funéraire info pour sa présence, ses articles rédactionnels professionnels pertinents et intéressants et ses notes quotidiennes d’humour  (pas toujours noirs) !

Merci à la plaine des Vosges info, Agnès Jouannique, pour sa présence sur toutes les actus locales depuis plus d’un an et demi.

Je pense n’avoir oublié personne et si tel est le cas je lui prie de m’en excuser !

Comme vous pouvez le constater, j’ai rencontré énormément de personnes cette année et vous avez tous ce point commun qui fait que je suis agréablement surpris de la bienveillance dont vous avez tous fait part !

Si vous le souhaitez nous pouvons faire une visite, puis boire un verre ensemble. Si vous avez des interrogations n’hésitez pas !

Merci à tous de votre attention.

 

Lire aussi :  Pompes Funèbres BERTHELOT, la discrétion d’une entreprise à la progression constante

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here