Ponts de mai, clap de fin à Cannes en Eurovision

0
276
Ca y est, c’est la fin des ponts du mois de mai ! Cette année, il aurait été difficile d’en placer plus. Et, pour fêter cela, l’Eurovision et le Festival de Cannes ont déversé des tonnes de paillettes, avec plus ou moins de succès…
Les ponts du joli mois de mai

Ce mois-ci a été suffisamment commenté sans qu’il soit besoin d’en rajouter. La dernière fois qu’on a si peu travaillé au mois de mai en France, c’était en 1970. Cette années, nous avons été de vrais fainéants.

Tous ? Non, un petit groupe d’irréductibles résiste encore et toujours. Aussi, il nous faut remercier ; beaucoup remercier.

Nous remercions donc les employés d’autoroutes, les policiers, les gendarmes, les cuisiniers, les serveurs, barmans et -maids, les maîtres nageurs, les commerçants, les guides, les chauffeurs d’autocars, conducteurs de trains, pilotes d’avions, bref, nous remercions tous les français qui ont travaillé dur de ne pas avoir fait le pont afin de rendre ces congés avant l’heure aussi agréables que possible.

Nous remercions les pompiers et le personnel médical, aides soignantes, infirmières, médecins etc… d’avoir essayé de sauver les victimes quand, comme cela arrive parfois, ça a mal tourné.

Nous remercions enfin les pompes funèbres qui sont restées sur le pont pour les cas ou ça a vraiment très mal tourné.

Les ponts du mois de mai ? Parlez pour vous.

Le festival de Cannes, c’est fini

Le Festival de Cannes s’est achevé cette année, avec un palmarès très orienté « film social ».

Chaque année, le palmarès obéit, plus ou moins consciemment, à une thématique. Cette année, donc, c’était le social, le noirceur du monde, la misère des classes populaires, bref, des films à côté desquels les spots de la Ligue Communiste Révolutionnaire ont l’air primesautiers, qui ont été mis en avant.

C’est bien, mais… est-ce que le français qui galère pour boucler son budget à la fin du mois a envie, pour se distraire, d’aller soir un film sur un Polonais qui galère pour boucler son budget à la fin du mois, un Anglais qui galère pour boucler son budget à la fin du mois, un Allemand qui galère pour boucler son budget à la fin du mois ?

Ce serait bien que le cinéma songe, parfois, à faire rêver, aide son public a s’évader. Tiens, pourquoi pas Mad Max ? Un film sur un type désespéré qui essaie de survivre dans un monde ultra-violent après que le réchauffement climatique et l’épuisement des ressources naturelles l’aient plongé dans le chaos. Mouais… Je vois ce que vous voulez dire. On en est où du clonage humain ? Parce qu’un retour de Bourvil de de Funès, ce serait une assez bonne idée.

L’Eurovision, l’hymne à la joie ?

La France, ça ne vous aura pas échappé, a encore brillé à l’Eurovision. On se demande pourquoi.

Pour cette compétition kitsch destinée à rapprocher les peuples grâce à des chansons légères et souriantes, envoyer une chanteuse, toute de noir vêtue, expliquant qu’il ne fallait pas oublier qu’il y avait eu la guerre, tout ça, que c’était pas bien, a certainement paru une bonne idée à quelqu’un. Si cette personne pouvait se dénoncer, qu’on puisse rester dans le thème et la fusiller à l’aube, ce serait bien.

Enfin, passez un bon dernier jour férié, demain, retour au travail à un rythme normal. Par rythme normal, entendez le mois de juin, durant lequel, alors que le soleil brille dehors, vous serez à votre bureau, en train de préparer vos congés d’été.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.