Quelles tendances dans le funéraire de demain ?

0
454
Absolu
Absolu au Salon du Funéraire 2017

Le salon du funéraire est une occasion inestimable de sentir les tendances économique du secteur, que nous apprend cette édition 2017 ?

Tendances dans le funéraire : segmentation du marché

Je note que la plupart des fournisseurs du marché, ou des franchises, souhaitent se positionner sur un niveau de gamme précis. On reconnaît aisément les acteurs qui veulent se positionner sur le milieu de gamme, et le haut de gamme ou mettre leur marque en avant autrement.

C’est le cas des pierres tombales de la collection Absolu, par exemple, des plaques funéraires, des limousines… D’autres affichent clairement leur volonté de se différencier par un concept, un design, notamment dans les franchises.

Au-delà d’un positionnement basé uniquement sur les tarifs des sociétés, c’est avant tout une idée précise de la marque et de son image que l’on souhaite véhiculer. Il ne suffit plus de vouloir intégrer un réseau, ou vendre une marque de produits pour que cela fonctionne, les fabricants et franchises se revendiquent, ils doivent exister à travers leurs revendeurs, et ceux-ci ne devront pas être n’importe qui !

Tout comme le disait Jean Ruellan suite à la Toussaint 2017, le marché doit être éduqué. Il semblerait donc que l’ensemble des distributeurs, en amont des pompes funèbres et marbreries, souhaitent tous enfiler ce costume pour changer l’image de la profession. Et finalement qui mieux qu’eux pour fédérer, donner un nouveau souffle au secteur ?

Allées-salon-du-funéraire-300x200 Quelles tendances dans le funéraire de demain ?
Les allées du Salon du Funéraire 2017

Les pompes funèbres et marbreries

Il y a de la « clientèle » pour toutes les gammes, quid donc des sociétés qui se positionneront ? Tout dépendra bien sûr du secteur géographique -urbain, rural, concurrentiel ou non-. Le mouvement étant déjà entamé, l’adhésion à un réseau s’il est envisagé devra donc être pesé : aujourd’hui on peut considérer que toutes les affinités franchises/pompes funèbres sont présentes.

Pour ce qui est des produits, il en va de même, bien que l’on se dirige clairement vers des prestations de services, plus que de la vente de produits physiques pour les entreprises de pompes funèbres (Sarah reviendra sur cette idée très prochainement).

S’il m’est toujours apparu important qu’une entreprise puisse proposer toutes les gammes en magasin, afin de satisfaire les familles aussi différentes soient-elles, il faut noter qu’ailleurs, cette segmentation de gamme existe déjà, et depuis longtemps. C’est le cas de la grande distribution, et cela fonctionne, malgré un matraquage de communication fatiguant. C’est la cas de marques, je pense à l’électroménager notamment, qui existent avant même leur distributeurs et dont la communication est compartimentée : une marque X communique, un revendeur Y également.

Le funéraire a un train de retard sur le reste des secteurs professionnels, c’est ainsi, il s’agit d’un marché particulier dans lequel aller trop vite serait peut-être risqué. Cependant ce sont les fabricants, franchises, réseaux, qui tendent vers un souffle nouveau que l’on ne peut que saluer.

Aux entreprises proches des familles, le client final, de s’adapter pour continuer à exister. La demande s’inverse, chères pompes funèbres et marbreries, ce ne sera peut-être bientôt plus vous qui sélectionnerez avec qui vous souhaitez travailler. Un « mal » nécessaire : on entend trop souvent dire que le milieu est fermé, et par là on sous-entend clairement les « acheteurs » c’est-à-dire les PF/marbreries. Si les fabricants proposent les tendances dans le funéraire, les créent c’est qu’elles savent ce que les familles attendent, et ne se trompent que très rarement.

Voir aussi : Ces nouveautés du funéraire qui marchent sans vous

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.